Mobilisation contre la réforme des retraites : Guillaume Peltier dénonce "l'amateurisme, l'arrogance, l'outrecuidance d'Emmanuel Macron"

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Guillaume Peltier, vice-président délégué des Républicains et député du Loir-et-Cher, était invité de franceinfo le 10 décembre 2019.

Même si Guillaume Peltier déplore les "blocages et les grèves à répétition" qui "ne sont pas la solution", il estime que le chef de l'État est "le premier responsable" de cette situation. "La cause c'est l'amateurisme, l'arrogance, je dirais même l'outrecuidance d'Emmanuel Macron", a déclaré le vice-président délégué des Républicains et député du Loir-et-Cher mardi 10 décembre sur franceinfo, à propos des grèves et des blocages contre la réforme des retraites.

Quand on voit sa réaction [à E. Macron] quand il est interrogé sur la situation de notre pays, il rigole, il ricane, il dit qu'il n'y a pas d'inquiétude et qu'il ne voit pas où est le problème.

Guillaume Peltier, vice-président délégué des Républicain

à franceinfo

>> Réforme des retraites, grève des transports, municipales... Le "8h30 franceinfo" de Guillaume Peltier

Guillaume Pelletier estime qu'il faut "réformer notre système de retraites", mais se dit "opposé à la réforme Macron". Pour cela, il faut "travailler davantage".

Un an de travail de plus c'est "16 milliards d'euros"

"Un an de travail supplémentaire, c'est 16 milliards d'euros en plus pour financer les retraites, une retraite minimale à 1 000 euros, la garantie du pouvoir d'achat de tous les retraités, le maintien des droits familiaux pour toutes les mères de famille, la prise en compte de la pénibilité pour tous les Français concernés par les duretés du travail", développe-t-il sur franceinfo.

Avec Emmanuel Macron, nous avons "la double peine : pas de réforme et la grève et les blocages". Il assure qu'avec les Républicains, "vous pouvez avoir une réforme courageuse et juste parce que l'idéal que portent et qu'attendent les Français, c'est la justice sociale."

Vous êtes à nouveau en ligne