Marseille : la collecte des déchets perturbée par la grève des éboueurs

FRANCE 2

À Marseille (Bouches-du-Rhône), les éboueurs sont en grève pour protester contre la réforme des retraites. Dans les rues, les poubelles s'amoncellent, à tel point qu'une partie des déchets est stockée à l'est de la ville, sur un terrain qui appartient à la métropole. Les grévistes l'accusent de déplacer le problème.

À Marseille, dans les Bouches-du-Rhône, un terrain qui appartient à la métropole Aix-Marseile-Provence s'est transformé en décharge à ciel ouvert. Depuis plusieurs jours, les camions-bennes se succèdent et déversent une partie des ordures collectées. Pour les riverains, la situation ne peut plus durer. Pour la métropole, c'est une solution trouvée pour faire face à la grève des éboueurs, qui protestent contre la réforme des retraites.

700 tonnes de déchets non collectés

Au quotidien, 700 tonnes de déchets ne sont plus ramassées à Marseille. Plutôt que les laisser dans les rues, la collectivité assume d'en faire transiter une partie par l'un de ses centres techniques. "Je voudrais ne pas avoir à utiliser ce terrain qui nous appartient. On décharge des bennes, mais ces déchets sont tout de suite transférés par camion pour pouvoir aller à l'incinérateur ou des décharges qui nous sont ouvertes", assure Monique Cordier, conseillère en charge de la gestion des déchets à la métropole. Pour les grévistes, qui ont bloqué des centres de tri, la métropole se place pourtant dans l'illégalité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne