Grève : les raffineries appelées à stopper leur production

France 2

La CGT-Chimie a appelé huit raffineries a ne plus produire de carburant pendant quatre jours. Mardi 7 janvier, cinq ont des difficultés d'expédition.

Les raffineries françaises sont appelées à ne plus produire de carburant. Sur le site de Lavéra, dans les Bouches-du-Rhône, la majorité des salariés a voté l'arrêt d'une deuxième unité. À la Mède (Bouches-du-Rhône), le carburant ne sort plus depuis le 4 décembre dernier. La grève a été reconduite malgré la fermeté du ministre et l'annonce de l'intervention des forces de l'ordre en cas de blocage.

"Cette réforme n'est pas bonne pour les Français"

À Donges, en Loire-Atlantique, les camions peuvent toujours s'approvisionner, mais après treize jours de grève perlée, les 650 salariés vont se prononcer sur la suite a donner au mouvement. "Je pense qu'il est légitime aujourd'hui par la grève, de faire valoir le fait que cette réforme n'est pas bonne pour les Français", estime Fabien Privé Saint-Lanne, délégué CGT à la raffinerie de Donges. Si la poursuite du mouvement est votée, le site n'assurera plus aucune expédition de carburant vers les stations-service jusqu'à samedi 11 janvier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne