Grève : le chiffre d'affaires des commerçants en berne

FRANCE 2

Sur le parcours de la manifestation parisienne contre la réforme des retraites, de nombreux commerçants sont agacés ou en colère. Depuis le début du mouvement, beaucoup voient leur chiffre d'affaires baisser en raison de la grève.

Mercredi 29 janvier, la gérante d'une papeterie parisienne a ouvert son commerce avec inquiétude. Sa boutique se trouve sur le parcours de la manifestation contre la réforme des retraites. "À chaque fois qu'il y a une manifestation, par sécurité, nous rentrons nos présentoirs et le magasin a l'air fermé", explique-t-elle. Les semaines de grève ont eu pour elle de lourdes conséquences. Malgré les soldes, les clients se font plus rares et les articles ont du mal à s'écouler.

Une perte de 30 000 € en 2019

À cause de la baisse de son chiffre d'affaires de 30 000 € en 2019, la patronne a dû étaler le paiement de ses charges. Quelques mètres plus loin, un restaurateur redoute aussi cette nouvelle journée de manifestation. Depuis le début de la journée, les annulations s'enchaînent. Il accuse une baisse de 30% de son chiffre d'affaires depuis le début de la grève, et il a même dû fermer son établissement trois fois en raison des manifestations. Le gérant craint de devoir mettre la clef sous la porte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne