Grève : la SNCF espère faire rouler 2 TGV sur 3 pour le week-end du retour des vacances

Un TGV circule, le 30 décembre 2019 à Paris.
Un TGV circule, le 30 décembre 2019 à Paris. (HUGO PASSARELLO LUNA / HANS LUCAS / AFP)

Dans un entretien à l'AFP, le directeur de la production de Voyages SNCF, Pierre Matuchet, donne quelques détails sur le plan de transport de l'entreprise pour le dernier week-end des vacances.

Alors que la grève contre la réforme des retraites se prolonge, la SNCF a indiqué, mardi 31 décembre, qu'elle comptait faire rouler 2 TGV sur 3 pour le week-end du retour des vacances de Noël, du 3 au 5 janvier. "On a bâti un plan de transport spécifique avec pour objectif premier de faire circuler des TGV là où nos clients en ont le plus besoin, et notamment de garantir les retours qu'on avait promis la semaine dernière", a expliqué Pierre Matuchet, le directeur de la production de Voyages SNCF.

"On va être dès samedi en service quasi normal sur Marseille et Lille, et dès dimanche également on va rajouter les villes de l'Est, Nancy, Metz, Strasbourg et le Luxembourg", depuis Paris, a-t-il ajouté. "Il y a plus de trains parce qu'il y a moins de grévistes", a noté Pierre Matuchet. La situation reste néanmoins "plus compliquée" sur l'axe Atlantique, a-t-il reconnu sans entrer dans les détails, notant qu'"il suffit de regarder la carte du syndicalisme à la SNCF" pour expliquer ces différences régionales.

Des échanges à effectuer "très rapidement"

La SNCF "invite" les clients qui ont reçu un message les informant de l'annulation de leur train à échanger leurs billets "très rapidement", a-t-il relevé. Présenté comme "simple", l'échange vers la même destination s'effectue théoriquement sans frais et sans surcoût, y compris quand l'alternative proposée est plus chère. Pour certains cas particuliers, notamment pour des allers-retours ou lorsque les voyages ne peuvent pas être entrepris jusqu'au bout, la SNCF conseille d'acheter un nouveau billet sans annuler le billet initial, promettant un remboursement ultérieur.

"Tous les trains qui sont réservables jusqu'au 5 janvier vont circuler et sont garantis", a observé Matuchet, ajoutant que plus de 100 000 places disponibles avaient été mises en vente à moins de 40 euros. La situation est moins simple pour les trajets comprenant des correspondances entre TGV et TER, seule la circulation des TGV étant garantie jusqu'à dimanche. Les TER doivent être confirmés la veille du voyage à 17H00 sur l'application l'Assistant SNCF, le site oui.sncf ou l'ensemble des canaux de distribution. La SNCF doit communiquer "vendredi matin" ses prévisions pour le début de la semaine prochaine, selon Pierre Matuchet.

Vous êtes à nouveau en ligne