Grève : la raffinerie de Lavéra mise à l'arrêt

FRANCE 3

En marge de la poursuite du mouvement de grève, la raffinerie de Lavéra, près de Martigues (Bouches-du-Rhône) a été mise à l'arrêt dimanche 22 décembre. Les syndiqués de la CGT expliquent qu'ils avaient lancé un ultimatum au gouvernement.

Le conflit social sur la réforme des retraites se déplace dans les raffineries. Celle de Lavéra, près de Martigues (Bouches-du-Rhône) est à l'arrêt depuis dimanche 22 décembre. La branche chimie de la CGT se dit déterminée. "Le but est de faire comprendre au gouvernement qu'il faut qu'il retire son projet de loi", explique Sébastien Varagnol, secrétaire général CGT Pétrochimie Petro-Ineos Lavéra. En conséquence, les poids lourds sont bloqués les uns derrière les autres. Ils attendent de pouvoir charger le carburant.

D'autres raffineries à l'arrêt ?

Du côté des stations-service, près de Marseille (Bouches-du-Rhône), certaines sont déjà vides. Mais les automobilistes ne s'inquiètent pas encore. La raffinerie de Lavéra est déjà arrêtée et actuellement la CGT Chimie vote sur l'arrêt de Grandpuits (Seine-et-Marne), de Feyzin (Rhône), et de la Mède (Bouches-du-Rhône) en assemblée générale. Si toutes ces raffineries ne produisent plus, c'est la moitié de la capacité de production de carburant en France qui s'arrêtera.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne