Grève du 24 janvier : une journée décisive pour les syndicats

FRANCE 2

Jeudi 23 janvier marque le 50e jour de mobilisation contre la réforme des retraites. La journée de vendredi s'annonce à nouveau compliquée pour les usagers.

L'intersyndicale appelle à une journée noire dans les transports, vendredi 24 janvier. Luc Bazizin était en direct à la gare Montparnasse à Paris, à la veille de cette nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites. "Un vendredi noir c'est ce que souhaitent les syndicats les plus déterminés. Une journée décisive alors que la réforme des retraites sera présentée demain, vendredi, en Conseil des ministres", indique le journaliste.

Un trafic perturbé à la RATP, quasi normal à la SNCF

Les syndicats veulent maintenir la pression. "Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, affirme même que vendredi c'est le jour ou jamais. Quant à l'Unsa-RATP, qui avait appelé à suspendre le mouvement, elle sera bien présente demain. Il s'agit du premier syndicat de la RATP, il y aura donc un impact sur le trafic. La RATP annonce qu'il sera perturbé et communiquera ses prévisions dans l'après-midi. Quant à la SNCF, elle se veut, elle, rassurante et annonce que les lignes TGV auront un trafic quasi normal, mais quelques perturbations sur le réseau régional", précise Luc Bazizin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne