Grève du 24 janvier : faut-il s'attendre à un vendredi noir ?

France 3

Les syndicats ont promis de maintenir la pression lors d'une nouvelle journée de manifestation contre la réforme des retraites, vendredi 24 janvier. Mais faut-il s'attendre à une journée noire ?

Une nouvelle journée de manifestations et de perturbations est prévue vendredi 24 janvier, jour de présentation de la réforme des retraites en conseil des ministres. Les perturbations devraient rester très éloignées de celles enregistrées au plus fort de la grève. Un trafic normal est attendu sur les grandes lignes. Les TER devraient être les plus perturbés avec 7 trains sur 10 en circulation. En comparaison, il n'y en avait que 2 sur 10 le 5 décembre 2019, lors du premier jour de la mobilisation. "C'est à Paris qu'il sera le plus difficile de circuler avec la grande majorité des métros annoncés comme très perturbés, mais sans aucune fermeture de ligne", précise Viktor Frédéric.

Mobilisation des enseignants

Une forte mobilisation est attendue du côté des enseignants. "Les syndicats annoncent au niveau national 40% de grévistes dans le primaire. Une mobilisation assez importante, mais avec assez peu de fermetures d'écoles, car au final, peu d'établissements devraient afficher 100% de grévistes", indique le journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne