INFOGRAPHIE. Grève du 10 janvier : le taux de grévistes à la SNCF se maintient au-dessus de 10%, près d'un conducteur sur deux à l'arrêt

Deux agents de la SNCF sur un quai de la gare de l\'Est, à Paris, le 23 décembre 2019.
Deux agents de la SNCF sur un quai de la gare de l'Est, à Paris, le 23 décembre 2019. (MAXPPP)

Jeudi, la grève avait connu un net regain à l'occasion de la première journée de manifestations de l'année 2020. Une autre est organisée samedi.

La mobilisation des grévistes de la SNCF se maintient, vendredi 10 janvier, à un niveau plus élevé qu'avant la journée de manifestations nationale de jeudi, annonce l'entreprise. Et ce, à la veille d'une autre journée d'action contre la réforme des retraites, samedi. Dans toute l'entreprise, le taux de grévistes est de 10,2%, contre 32,9% jeudi, mais 6,8% mercredi.

>> Retrouvez les dernières informations sur la réforme des retraites et la grève dans notre direct

Même dynamique chez les conducteurs : 47,3% sont en grève vendredi. C'est moins que jeudi (66,6%), mais davantage que mercredi (38%), et la plus haute mobilisation en dehors d'une journée de manifestations depuis le 24 décembre.

Chez les contrôleurs, on compte 36,3% de grévistes, la plus haute mobilisation hors journée de manifestations depuis le 16 décembre. Mercredi, ils étaient 24,3% et jeudi 57,56%

Pour rappel, au matin du premier jour d'action, le 5 décembre, 55,6% des salariés étaient grévistes au sein de l'entreprise. Chez les conducteurs, le taux initial était de 85,7%.

La sélection de franceinfo sur la réforme des retraites

• Infographies. Découvrez l'ampleur de la mobilisation à la SNCF, au 36e jour de la grève illimitée dans l'entreprise

• Analyse. Réforme des retraites : plus d'un mois après le début des grèves, les six points de friction entre gouvernement et syndicats restent les mêmes

• Décryptage. "Nos caisses sont autonomes et pérennes" : pourquoi les professions libérales font grève contre la réforme des retraites

• Témoignages. "On est méprisés par l'Etat" : au sein de la police scientifique, la réforme des retraites aggrave une situation explosive

Vous êtes à nouveau en ligne