Grève contre la réforme des retraites : les routiers organisent des blocages dans toute la France

france 3

Les chauffeurs routiers ont organisé plusieurs opérations de blocage pour réclamer une augmentation de salaire et des meilleures conditions de travail, lundi 16 décembre. Le mouvement devrait se durcir pendant les vacances de Noël. 

Lundi 16 décembre, les chauffeurs routiers ont organisé des blocages dans plusieurs villes de France. Ils réclament une augmentation de salaire et de meilleures conditions de travail. Depuis 4h30, les poids lourds sont mobilisés aux abords du marché de gros de Corbas, au sud-est de Lyon (Rhône). L'activité économique de la zone est totalement paralysée. Seuls les véhicules individuels peuvent passer le barrage. Quatre syndicats appellent à la grève. "On sait qu'il nous manque 50 000 personnes en France dans le transport et la logistique. Ces emplois ne sont pas pourvus. Si on veut les pourvoir, il faut qu'on forme des gens et qu'on rende les salaires plus attractifs", confie Christophe Garat de la CFDT routier.

"Le mouvement va se durcir pendant les vacances de Noël"

Dans toute la France, plusieurs zones d'activité économique ont été bloquées et des opérations escargot ont été menées. Près de Rouen (Seine-Maritime), les grévistes réclament l'assurance de garder leurs avantages pour bénéficier de la retraite à 57 ans. Ils veulent aussi un 13e mois. "Les revendications sont claires : c'est la considération du métier de conducteur routier", explique Fred Rouaux, de la CFDT comité régional Transports et Environnement Normandie. La journaliste Christelle Juteau précise que les blocages ne seront pas levés de sitôt. "Le mouvement va se durcir pendant les vacances de Noël, car ils veulent que leurs salaires soient revalorisés", indique-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne