Fin de la grève à la RATP : le soulagement des Franciliens

FRANCE 2

Les grévistes de la RATP ont voté une suspension du mouvement de grève contre la réforme des retraites entamé le 5 décembre. Une décision motivée par des raisons pécuniaires, mais aussi pour reprendre des forces avant le 24 janvier, la prochaine journée d'action.

Après 46 jours de grève, les métros n'ont jamais aussi bien circulé à Paris, dimanche 19 janvier. 8 lignes sur 14 fonctionnent désormais normalement. Le trafic devrait continuer à s'améliorer, les usagers respirent. "On va diminuer nos heures de déplacement", souligne l'une d'elles. L'Unsa, premier syndicat de la RATP, appelle à lever le pied. "L'Unsa a juste écouté la base et écouté les collègues qui, financièrement, au bout de 45 jours, ont du mal", explique Bastien Bertier, Unsa-RATP.

Nouveau jour de grève le 24 janvier

Un conducteur a perdu quelque 2 000 euros. Demain, il reprendra le travail temporairement. "C'est reculer pour mieux avancer pour nous. On ne reprend pas le boulot avec le sentiment d'avoir capitulé", précise Waël Mejrissi. La lutte ne s'arrête pas pour autant, malgré un retour à la normale aussi dans les bus. Le vendredi 24 janvier, jour de la présentation du projet de loi sur la réforme des retraites en Conseil des ministres, sera marqué par un mouvement de contestation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne