DIRECT. Réforme des retraites : les débats de la commission spéciale de l'Assemblée nationale ont commencé

Ce direct est terminé.

Plusieurs milliers de manifestants ont une nouvelle fois défilé, à Paris, contre la réforme. Parmi eux, des avocats ont dénoncé la disparition de leur régime autonome et le doublement de leurs cotisations.

Et maintenant, la case Assemblée nationale. Les députés ont démarré en commission l'examen de la réforme des retraites, lundi 3 février dans l'après-midi. Les débats sont diffusés en vidéo sur le site de l'Assemblée. Un peu plus tôt dans la journée, plusieurs milliers de manifestants ont une nouvelle fois défilé dans les rues de Paris contre cette réforme. Suivez notre direct.

"Laissez-nous tranquilles !" Avocats, infirmiers, orthophonistes, stewards…  Plusieurs milliers de manifestants ont dénoncé l"'injustice" de ce projet pour les professions libérales. A l'appel du collectif SOS Retraites, un cortège fourni de robes noires et de blouses blanches est parti en début d'après-midi de la place de la Bastille. Si la préfecture n'a pas encore communiqué de décompte de cette mobilisation, le collectif revendique 15 000 manifestants dans la capitale. 

Un nombre d'amendements record. Quelque 22 000 amendements ont été déposés sur ce projet contesté. La France insoumise en a déposé à elle seule environ 19 000. Objectif : gripper les travaux de la commission spéciale de 71 députés, et repousser l'examen du projet de loi en séance, prévu mi-février. "Je ne suis pas tellement certaine que ça honore la démocratie", a estimé Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement, lundi sur France 2.

La conférence de financement se poursuit. En même temps que l'examen parlementaire, les partenaires sociaux poursuivent jusqu'en avril les travaux de la conférence chargée de ramener le système de retraite à l'équilibre financier d'ici 2027.

Vous êtes à nouveau en ligne