DIRECT. Grève à la RATP : à partir de 20 heures, seules les lignes 1 et 14 du métro circuleront

Le boulevard périphérique parisien, en juillet 2019.
Le boulevard périphérique parisien, en juillet 2019. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)

Le service reprendra normalement à partir de 5h45 samedi matin.

Le trafic RATP est "extrêmement perturbé", vendredi 13 septembre, par une grève d'une ampleur inégalée depuis douze ans.

Plusieurs syndicats, dont les trois principaux – Unsa, CGT et CFE-CGC –, ont appelé à faire grève contre la réforme des retraites et pour le maintien de leur régime spécial. Des grévistes ont organisé un rassemblement à l'intérieur du siège de la RATP. Le secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, est allé à leur rencontre. Suivez la situation dans notre direct.

Plus que deux lignes après 20 heures. A partir de 20 heures, seules les lignes 1 et 14 du métro parisien, qui sont automatiques, circuleront. Le service reprendra normalement à partir de 5h45, samedi matin. 

Quelques lignes de bus et tramways. La ligne du tramway T3a circulera jusqu'à 23h et un tramway sur deux en moyenne circule toute la journée sur les lignes T3b, T6 et T8. Un tramway sur trois circule sur la ligne T5 et, à partir de 20 heures, un tramway sur six circule sur la ligne T7. 

Une partie des lignes de bus maintenue toute la soirée. En moyenne, un bus sur trois circule sur l'ensemble du réseau RATP. Vous trouverez ici les prévisions de trafic. 

Une mobilisation importante. La mobilisation des agents, qui doivent déclarer à l'avance s'ils seront ou non grévistes, a été telle que la direction a averti dès lundi que "des perturbations importantes étaient à prévoir", en invitant les voyageurs à "limiter [leurs] déplacements". Conséquence : aucun métro sur les lignes 2, 3, 3bis, 5, 6, 7bis, 10, 11, 12 et 13. Sur les lignes 4,7, 8 et 9, le trafic est extrêmement perturbé, avec des métros circulant "uniquement en heures de pointe", soit de 6h30 à 9h30 puis de 17 heures à 20 heures. Pour les lignes automatiques 1 et 14 du métro, le trafic est normal, mais "avec risque de saturation", avertit la RATP.

Des alternatives proposées. La RATP a annoncé un "dispositif partenarial" exceptionnel pour cette journée de grève. Et les offres sont nombreuses : trente minutes offertes sur les scooters en libre-service Cityscoot, gratuité des trajets domicile-travail en Ile-de-France effectués via le service de covoiturage Klaxit, réduction de 50% pour les stationnements dans les parkings Zenpark à Paris et en Ile-de-France…

Le secrétaire d'Etat aux transports à la rencontre des grévistes. Jean-Baptiste Djebbari s'est rendu vendredi matin au siège de la RATP, où des grévistes étaient rassemblés. "Je leur ai dit qu'on allait commencer à discuter très rapidement parce que l'objet de c'est de prendre en compte les contraintes du secteur et de construire ensemble cette réforme, qui est une réforme nécessaire", a-t-il déclaré à la presse. "Ils sont inquiets, moi j'essaye de faire baisser le niveau d'anxiété. Ils sont ouverts au dialogue et nous aussi. Ça devrait bien se passer", a-t-il ajouté.

23h19 : Transports paralysés, usagers partagés et grévistes déterminés... France 2 revient sur la journée de grève de la RATP en Ile-de-France.

(FRANCE 2)

20h02 : Il est 20 heures, voici le point sur l'actualité :

Patrick Balkany a été condamné à quatre ans de prison ferme pour fraude fiscale et aussitôt envoyé en détention, dans le volet "fraude fiscale" de son procès. Son épouse Isabelle a été condamnée à trois ans ferme mais elle a échappé au mandat de dépôt.

Les employés de la RATP sont les premiers à faire grève contre le projet de réforme des retraites. La plupart des lignes de métro sont tout simplement fermées. A partir de 20 heures, seules les lignes 1 et 14 du métro circuleront.


Trois mois après la mort de Steve Maia Caniço, le commissaire chargé de l'intervention policière le soir de la Fête de la musique "sera muté", annonce Christophe Castaner. Le ministre a dévoilé un rapport qui dénonce son "manque de discernement".

Fin du rêve mondial pour les Bleus. Les Français ont été surclassés par les Argentins en demi-finale de la Coupe du monde (80-66). Ils tenteront de décrocher la médaille de bronze dimanche contre l'Australie.

19h57 : @anonyme : A l'instant, la RATP (qui a vu notre alerte) assure que "quelques bus" circuleront toujours après 20 heures. Vous pouvez vous rendre sur cette page pour vérifier si le vôtre roule.

19h56 : Bonsoir ! Les bus circuleront-ils après 20 heures ?Merci d’avance !

19h47 : A partir de 20 heures, seules les lignes 1 et 14 du métro circuleront

18h37 : Voici les principaux titres de l'actualité :

Patrick Balkany a été condamné à quatre ans de prison ferme pour fraude fiscale et aussitôt envoyé en détention, dans le volet "fraude fiscale" de son procès. Son épouse Isabelle a été condamnée à trois ans ferme mais elle a échappé au mandat de dépôt.

Trois mois après la mort de Steve Maia Caniço, le commissaire chargé de l'intervention policière le soir de la Fête de la musique "sera muté", annonce Christophe Castaner. Le ministre a dévoilé un rapport qui dénonce son "manque de discernement".

Les employés de la RATP sont les premiers à faire grève contre le projet de réforme des retraites. La plupart des lignes de métro sont tout simplement fermées.


Deux jours après les auditions de François Bayrou et Marielle de Sarnez, la cellule investigation de Radio France publie une enquête sur les soupçons d'emplois fictifs au MoDem. Elle a eu accès à de nombreux témoignages et documents qui étayent les soupçons des policiers.


Fin du rêve mondial pour les Bleus. Les Français ont été surclassés par les Argentins en demi-finale de la Coupe du monde (80-66). Ils tenteront de décrocher la médaille de bronze dimanche contre l'Australie.

17h40 : Le site Sytadin recense actuellement plus de 380 kilomètres de bouchons en Ile-de-France. Un niveau considéré comme "exceptionnel" (aplat de couleur rouge). La courbe noire correspond aux bouchons actuels, la courbe bleue correspond à la situation moyenne.

17h24 : C'est une des conséquences de la grève à la RATP : la ruée sur les taxis et surtout les VTC. En raison de l'offre et de la demande, les tarifs sont beaucoup plus élevés que d'ordinaire. Le coût d'un trajet du nord à l'ouest de Paris variait entre 42 et 55 euros, contre une vingtaine d'ordinaire. Voici pourquoi.



(MATHIAS ZWICK / HANS LUCAS / AFP)

16h41 : Le site Sytadin recense actuellement près de 300 kilomètres de bouchon en Ile-de-France. La situation est donc qualifiée d'"inhabituelle" (courbe noire) par rapport au trafic constaté d'ordinaire à cette heure de la journée (courbe bleue), en raison notamment de la grève des agents RATP.



SYTADIN

16h35 : Une grande partie des transports en commun de la capitale sont paralysés par une grève des agents de la RATP. Retour il y a plus de trente ans, lors d'un mouvement comparable. Vélo du fiston, rollers ou auto-stop... Les Parisiens avaient alors fait preuve d'imagination.

FRANCEINFO

14h51 : Les files d'attente s'allongent. Il faut plus d'une heure pour trouver un taxi gare du Nord.

13h11 : La grève des agents RATP a bien évidemment des répercussions sur le trafic routier. Près de 200 km de bouchons ont été recensés dans la matinée sur les routes franciliennes. Démonstration en images.



FRANCE 2

12h52 : Dix lignes de métro fermées, très peu de RER et un bus sur trois en moyenne... Forte mobilisation pour les grévistes RATP. Les lignes automatisées 1 et 14 fonctionnent normalement mais les autres sont très affectées, avec plusieurs stations fermées, comme Montparnasse, Opéra ou Gare de l'Est. Sur la ligne A, un RER sur trois circule sur la ligne A et un RER sur cinq sur la B (avec interconnexion interrompue avec la SNCF en gare du Nord) uniquement aux heures de pointe.

12h42 : "Le régime spécial de la RATP va converger petit à petit, il n'est pas supprimé d'un coup d'un seul (...) Les agents de la RATP disent 'on a des métiers difficiles' ; c'est vrai (....). Le Premier ministre hier soir a dit qu'évidemment une des garanties apportées ça serait de prendre en compte la pénibilité, la dangerosité."

Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'Etat aux Transports, a commenté la grève dans les transports sur LCI, ce matin.

12h08 : Faisons le point sur les informations de ce vendredi :

Les employés de la RATP sont les premiers à faire grève contre le projet de réforme des retraites. La plupart des lignes de métro sont tout simplement fermées, mais à en croire les témoignages, l'affluence n'explose pas dans celles qui circulent.

Plusieurs syndicats de police appellent à une opération "commissariats morts" en Seine-Saint-Denis après l'annonce, hier, de la demande de suspension d'un policier filmé en train de frapper un homme lors d'une interpellation à Sevran.

Deux jours après les auditions de François Bayrou et Marielle de Sarnez, la cellule investigation de Radio France publie une enquête sur les soupçons d'emplois fictifs au MoDem. Elle a eu accès à de nombreux témoignages et documents qui étayent les soupçons des policiers.

10h55 : Outre la grève, un rassemblement est organisé par les syndicats de la RATP au siège de l'entreprise à Paris. Selon un journaliste de Libération sur place, les manifestants ont réussi à entrer dans le hall du bâtiment.

10h46 : Philippe Martinez a également répliqué à Edouard Philippe qui, hier, se demandait pourquoi "le chauffeur de bus du Havre (...) a parfois le même travail que celui de la RATP", mais "un régime de retraite qui n'a rien à voir" avec le régime spécial défendu par les grévistes. Pour le patron de la CGT, l'ancien maire du Havre devrait, dans ce cas, demander de "meilleures conditions" pour les chauffeurs havrais : "Au lieu de baisser les droits de ceux qui en ont, augmentons les droits de ceux qui n'en ont pas".

10h46 : "Tout le monde est concerné, ce n’est pas une grève de privilégiés. (...) Si elle est autant suivie, c’est que le problème est important."

Invité de franceinfo ce matin, Philippe Martinez, le patron de la CGT, a défendu les grévistes de la RATP, premiers à manifester contre le projet de réforme des retraites. La CGT RATP a appelé à cette grève. Au niveau national, le syndicat appelle à une manifestation le 24 septembre.

09h50 : A toute chose malheur est bon... disait ma grand-mère. Sans vouloir aucunement minimiser les difficultés dues à ces perturbations, c'est peut-être l'occasion de découvrir de nouvelles possibilités de travail qui réduiraient du même coup l'émission de gaz à effet de serre !?

09h50 : La ligne 4 fonctionne bien sur les stations ouverte. Moins de monde dans le metro et pas de retard... :) Comme quoi plus de monde qu'on le pense peut prendre le vélo. Les metros seraient moins saturés.

09h50 : Peut-être une incitation à développer le télétravail de façon plus régulière (moins de transport et de pollution).

09h51 : Certains lecteurs voient dans le mouvement social, et ses effets sur le trafic des transports franciliens, une occasion de réfléchir à d'autres façons de se déplacer dans les grandes villes. Même si un des effets de cette grève, manifestement, a été d'augmenter le trafic sur les routes, avec 280 km de bouchons en Ile-de-France au plus fort de la matinée.

09h47 : Il est 9h30, c'est le dernier métro sur la ligne 9 avant la réouverture ce soir... Ça se bouscule, d'où mon flou artistique sur la photo...

09h47 : A Paris, l'heure de pointe est terminée, et un certain nombre de lignes se sont donc arrêtées : plus de métros sur les lignes 4, 7, 8 et 9, sur certaines portions des RER A et B, et les tramways T1, T2, T3a, T6, T7 et T8. Elles reprendront entre 17h et 20h. Selon un lecteur, cela se bousculait un peu pour prendre le dernier métro de la matinée.

09h10 : Rien d'étonnant à "l'absence " de voyageurs sur la ligne 1. A La Défense, les entreprises ont massivement opté pour le home office. Dans mon service, une seule personne présente sur 15. Les lignes sont transférées sur les mobiles et le travail se fait à distance de manière transparente. Ce sera même une journée productive, personne ne perdant de temps dans les transports aujourd'hui.

09h10 : J'ai pris la francilienne de Taverny (95) à Roissy en France ce matin vers 6h20 et la circulation avait déjà la densité des heures de pointes...

09h09 : Coincé dans les bouchons ou désemparé devant l'absence de moyens de transport ? Cela ne vous donne pas pour autant le droit de ne pas travailler. On vous explique ce que vous risquez, et de quelles solutions vous disposez.

09h08 : Faisons le point sur les informations de ce vendredi :

Les employés de la RATP sont les premiers à faire grève contre le projet de réforme des retraites. La plupart des lignes de métro sont tout simplement fermées, mais à en croire les témoignages, l'affluence n'explose pas dans celles qui circulent. En revanche, on relève un niveau "exceptionnel" de bouchons en Ile-de-France.

Deux jours après les auditions de François Bayrou et Marielle de Sarnez, la cellule investigation de Radio France publie une enquête sur les soupçons d'emplois fictifs au MoDem. Elle a eu accès à de nombreux témoignages et documents qui étayent les soupçons des policiers.



Sandrine Doucen, la compagne de Richard Ferrand, a été placée sous le statut de témoin assisté pour "complicité de prise illégale d’intérêts et recel" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne.

09h10 : Les applications de VTC font partie des alternatives possibles pour les Franciliens en difficulté dans les transports, mais celles-ci ont coutume d'augmenter leurs prix en fonction de la demande. Des journalistes ont fait le test : les montants explosent ce matin.

09h00 : Pour résumer rapidement le régime de retraites de la RATP, il distingue trois catégories : pour les agents d'exploitation, comme les conducteurs, le droit à la retraite s'ouvre entre 50 et 52 ans, selon leur année de naissance ; pour les agents de maintenance, entre 55 et 57 ans ; et pour le personnel administratif, entre 60 et 62 ans. En 2017, en moyenne, les employés de la RATP partaient à la retraite à 55,7 ans, selon un rapport de la Cour des comptes. Autre particularité : leur pension est calculée sur leurs six derniers mois de salaire.

08h44 : Si, dans son tract, le syndicat SUD RATP appelle à une mobilisation de "toute l'entreprise", sa communication, comme celle de l'Unsa RATP, mentionne avant tout les "agents" de la RATP. Ce sont eux qui sont directement concernés par la fin du régime spécial, principal motif de crainte de la réforme des retraites. On en saura plus quand nous aurons des chiffres sur le nombre de grévistes.

08h40 : Y a-t-il aussi grève du personnel administratif ?

08h33 : Bonjour, pas de problème pour moi, ce sera télétravail. Bonne journée.

08h33 : Train à Austerlitz à 8h29 pour la province. J'ai pris la grosse trottinette électrique de mon amie. Et voilà impec. Maintenant le plus dur va être de voyager avec cette encombrante alliée. Bon courage a ceux qui ne sont pas encore arrivés à destination.

08h32 : Si vous circulez en région parisienne ce matin – que ce soit en transports, en voiture, à vélo,... – n'hésitez pas à nous raconter comment se passe votre trajet, et à envoyer des photos.

08h30 : Personne sur la ligne 1. C'est assez incroyable.



08h31 : Dans les commentaires, un internaute s'étonne du peu d'affluence dans la ligne 1 du métro, une des deux seules à fonctionner normalement et sur l'intégralité de son parcours ce matin, puisqu'elle est automatisée. La "saturation" crainte par la RATP ne semble pas avoir lieu, en attendant 9h30, où les lignes qui fonctionnent partiellement s'arrêteront.

08h25 : Notre journaliste Jean-Loup Adénor se balade de station de métro en station de métro ce matin pour prendre le pouls de cette grève à la RATP.

07h50 : Ça ne s'améliore pas sur les routes d'Ile-de-France, où on comptait, à 7h30, 250 km de bouchons cumulés, contre 130 km environ un jour normal.

07h47 : Aucun problème sur le RER C.


07h47 : Plutôt fluide sur la 14, station Châtelet. A voir d'ici une demi-heure. J'ai même trouvé des places assises entre Saint Lazare et Châtelet, ainsi que sur la 1 entre Châtelet et Saint Paul. Bon courage à tous !

07h47 : Dans les commentaires, deux lecteurs nous font un point sur l'affluence dans plusieurs lignes qui fonctionnent ce matin. Elles ne sont pas saturées pour l'instant mais, comme le notent beaucoup de lecteurs, la plupart des travailleurs franciliens commencent tout juste leurs trajets.

07h54 : La grève à la RATP n'est que le premier volet d'une série de journées de mobilisation contre le projet de réforme des retraites. Lundi, le collectif SOS Retraites, qui réunit notamment des avocats, des médecins et infirmiers libéraux ou encore des pilotes de ligne, appelle à manifester à Paris. FO organise une manifestation nationale samedi 21 septembre, et la CGT mardi 24 septembre, jour où SUD-Rail, 3e syndicat de la SNCF, appelle à la grève.

Vous êtes à nouveau en ligne