VIDEO. "Je n'arrive pas à comprendre comment le gouvernement peut être à ce point sourd", lance Martine Aubry

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Martine Aubry était invitée de franceinfo, vendredi 13 décembre 2019.

La maire PS de Lille, Martine Aubry, a annoncé vendredi 13 décembre sur franceinfo qu'elle ira manifester contre la réforme des retraites mardi 17 décembre. "Je n'arrive pas à comprendre comment le gouvernement peut être à ce point sourd aux inquiétudes des Français", estime-t-elle. L'élue socialiste, qui est maire de Lille depuis 18 ans, estime que le gouvernement "ne dit pas la vérité aux Français". 

C'est une réforme totalement libérale. Ce n'est pas parce qu'on fait une réforme universelle qu'elle est juste.

Martine Aubry

à franceinfo

Martine Aubry se dit malgré tout favorable à une réforme des retraites. Selon elle, les Français demandent "plus de justice sociale, plus d'équité et de la clarté". Or, "tout ce qu'annonce le gouvernement est anxiogène". Avec la réforme présentée par le gouvernement, "on comprend que ce n'est qu'à 64 ans qu'on pourra avoir une retraite complète même si on a déjà travaillé 42, 43 ans. Et ce sont les jeunes qui vont devoir payer les retraites."

"La plus grande iniquité, c'est l'espérance de vie, insiste Martine Aubry. Sur les travaux pénibles, tout ce qui avait été mis en place a été bafoué. On avait mis en place les critères de pénibilité. Ils étaient 8, ils en ont retiré 4, ils ont retiré le compte personnel de pénibilité. Est-ce que vous pensez vraiment qu'aujourd'hui, des salariés, par exemple de l'artisanat, du bâtiment, qui ont le dos cassé à 50 ans, vont pouvoir travailler jusqu'à 64 ans ? Les enseignants, avec ce système, perdent 25 à 30%. On ne va pas nous faire croire qu'on va augmenter de 25 à 30% leurs salaires !"

Tout ça n'est pas clair. On ne dit pas la vérité aux Français, l'angoisse est totale. Ce gouvernement aurait dû faire une vraie réforme, juste et équitable. Et je pense que les Français l'auraient suivi.

Martine Aubry

à franceinfo

Selon elle, Emmanuel Macron avait promis que la réforme des retraites ne sera pas une réforme financière. "Il fait tout le contraire, estime-t-elle. Toutes les études qui sont faites montrent que la part des retraites dans le PIB, c'est-à-dire dans la richesse du pays, ne va pas croître dans les vingt années qui viennent. Pourquoi demander encore des sacrifices aux Français et évidemment toujours aux mêmes ?", s'interroge celle qui brigue un quatrième mandat à la mairie de Lille.

Les "réponses innovantes" viendront des villes

D'après un sondage Ipsos réalisé pour franceinfo, Martine Aubry est donnée en tête des prochaines élections municipales avec 30% d'intentions de vote. "Je suis candidate à un quatrième mandat à Lille pour une raison extrêmement simple, c’est que je pense qu’on est dans une période difficile dans notre pays, où les Français se sentent vulnérables, sont inquiets", a-t-elle souligné. Selon elle, "c'est des villes que viendront les réponses innovantes qui permettront que l'on soit capables d'allier la justice sociale et la transition écologique, et je pense être la mieux à même de réaliser cela."

Revoir l'intégralité de l'interview avec Martine Aubry

Vous êtes à nouveau en ligne