"C'était notre cadeau de Noël" : la CGT a basculé 500 000 compteurs franciliens en heures creuses le 24 décembre

Image d\'illustration.
Image d'illustration. (JAN SCHMIDT-WHITLEY/LE PICTORIUM / MAXPPP)

Mardi 24 décembre, la CGT, mobilisée contre la réforme des retraites, a fait passer des centaines de milliers de foyers d'Ile-de-France en heures creuses pendant toute la matinée.

"C'était notre cadeau de Noël", lance Nicolas Noguès, représentant de la CGT energie 93, au micro de France Bleu Paris, pour expliquer cette action entamée par son syndicat le 24 décembre. Toute la matinée, juste avant le réveillon, la CGT affirme avoir basculé près de 500 000 foyers d'Ile-de-France en heures creuses. Derrière ce geste, la volonté de protester contre la réforme des retraites. "Pour l'usager, ça se compte en centimes, mais pour l'entreprise, ça va faire un gros manque à gagner", assure Nicolas Noguès.

"On entend parler de nous"

De son côté, Enedis ne confirme pas le nombre de foyers touchés, ni même ne confirme la survenue de cette action. Pourtant, Malek Bouakkaz, du syndicat CGT se dit prêt à recommencer. "Bizarrement, quand on fait une distribution de tracts massive on entend parler de nous nulle part, et quand on coupe une préfecture ou quand on remet les heures creuses aux usagers, bizarrement on entend parler de nous", se justifie le syndicaliste.

Le syndicat promet d'autres actions pendant ces vacances scolaires et assure qu'il n'est aucunement question d'une trêve.

Le "cadeau" de la CGT - Reportage de Hajera Mohammad
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne