Âge pivot : la proposition de Richard Ferrand pour sortir de la crise

FRANCE 3

Le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, propose de mettre en place une décote temporaire sur l'âge d’équilibre de départ à la retraite fixé à 64 ans.

Les grévistes ne veulent pas entendre parler de compromis. Pourtant, la piste lancée par le président de l'Assemblée nationale semble sérieuse. Richard Ferrand propose que l'âge pivot reste fixé à 64 ans, mais le malus pour ceux qui choisiraient de partir avant pourrait être temporaire et s'appliquer pendant deux ou trois ans. Lundi 6 janvier, certains ministres semblent favorables à cette proposition. "Richard Ferrand fait une proposition qui est intelligente", estime le ministre de l'Économie Bruno Le Maire lundi matin.

Une proposition inspirée de la retraite complémentaire

Ce dispositif s'inspire directement du système de retraite complémentaire. Depuis 2019, l'âge pivot y est fixé à 63 ans, la pension de ceux qui partent avant est amputée de 10% pendant trois ans. Ce sont les partenaires sociaux, CFDT incluse, qui ont accepté cet âge pivot. Mardi matin, les débats tourneront autour de cette proposition.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne