Les retraites complémentaires du privé seront gelées en 2014

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Les pensions complémentaires Arrco versées aux retraités du secteur privé ne seront pas revalorisées le 1er avril, ce qui va entraîner une baisse de pouvoir d'achat pour 11,8 millions de retraités. Cette mesure s'ajoute à celle qui prévoit déjà de ne pas augmenter les pensions de base le 1er avril comme d'habitude mais le 1er octobre. Un gel de six mois qui permet d'économiser 800 millions d'euros.

Les retraites complémentaires des salariés du secteur
privé n'augmenteront pas au 1er avril. L'information avait été révélée
par le quotidien Les Echos  mardi matin Les
administrateurs de l'Arrco - représentants du patronat et des syndicats - ont
entériné ce gel mardi après-midi lors d'un conseil d'administration, par 36 voix
pour et 4 contre, celles de la CGT.

Ce gel
est la conséquence d'un ralentissement de l'inflation et d'un accord conclu l'an
dernier entre le patronat et les syndicats visant à combler le déficit des deux
régimes Arrco (salariés) et Agirc (cadres). Cet accord prévoyait une revalorisation des retraites
complémentaires d'un point inférieure à l'inflation en 2014 et en 2015. Or, l'inflation est tellement faible cette année que du coup elles n'augmenteront pas du tout. Cela n'est pas arrivé depuis 20 ans selon le site toutsurlasante.com, cité par Les Echos .

Les pensions de base stagnent aussi

Cette stagnation des retraites complémentaires s'ajoute à la
mesure qui prévoit déjà de ne pas augmenter les pensions de base au 1er avril, comme d'habitude, mais au 1er octobre. Un gel de six mois qui
s'inscrit dans la cadre de la réforme des retraites et qui permettra  d'économiser 800 millions d'euros. Conséquence,
un pouvoir d'achat en baisse cette année pour presque douze millions de retraités.

Vous êtes à nouveau en ligne