Rachat de Dailymotion : Vivendi confirme avoir déposé une offre

(Le groupe Vivendi aurait fait une offre de rachat sur Dailymotion © Maxppp)

Le groupe hongkongais PCCW a renoncé à racheter la plate-forme vidéo Dailymotion, qui appartient à Orange. Il dénonce l'attitude du gouvernement français, qui cherche à favoriser un Européen. Ce mardi, Vivendi confirme avoir déposé une offre.

Pour le groupe hongkongais PCCW, c'est le gouvernement français qui s'arrange pour effaroucher les offres qui ne lui conviennent pas : "La volonté exprimée du gouvernement français de favoriser la recherche d'une solution européenne décourage la participation d'entreprises internationales", écrit-il dans un communiqué. En conséquence, PCCW renonce à la plate-forme vidéo Dailymotion. Vivendi est officialement intéressé depuis mardi matin. 

L'Etat fait barrage

Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, s'est en effet opposé mercredi à l'offre du hongkongais, au nom de l'Etat actionnaire d'Orange à 24,9%. Orange étant le propriétaire de Dailymotion et PCCW voulant entrer en négociations exclusives pour le rachat de la célèbre plate-forme de partage de vidéos. L'Etat a demandé à Orange de ne pas le faire "avant d'avoir discuté avec l'ensemble des partenaires potentiellement intéressés".

Une offre de Vivendi ?

Selon les quotidiens Le Monde et Le Figaro, l'un de ces partenaires est justement sorti du bois. Et, à première vue, il pourrait mieux convenir à l'Etat. Il s'agirait du groupe de médias Vivendi. Le groupe a confirmé mardi avoir déposé une offre, mais sans en préciser le montant. Cette proposition pourrait être débattue dès mardi lors d'un conseil d'administration exceptionnel d'Orange.