PV de stationnement : le soulagement des automobilistes

FRANCE 3

Il n’est désormais plus nécessaire de payer son PV de stationnement avant de le contester. Une victoire pour les associations et les automobilistes.

Le Conseil constitutionnel a rendu sa décision mercredi 9 septembre : plus besoin de régler son amende de stationnement avant de la contester. Un soulagement pour Nathalie, gérante d’une auto-école. "On doit arriver à peu près à 200 amendes. C’est très bien, avec cette nouvelle loi on n’est pas obligé de payer tout de suite, ils ne peuvent pas faire de saisie immédiate", se réjouit-elle.

Les automobilistes crient victoire

Autres grands gagnants, les automobilistes victimes de vol ou d’usurpation de plaque d’immatriculation. "J’ai reçu une contravention comme quoi j’étais à tel endroit à telle heure, donc j’ai payé ma contravention, ensuite je suis allée contester et c’est là que l’on s’est rendu compte qu’il avait une fausse plaque", raconte une automobiliste malheureuse. Les associations aussi réclamaient cette réforme depuis longtemps. "Ça induisait dans le comportement que les automobilistes ne contestaient que très peu, y compris lorsqu’ils étaient victimes", explique Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d’automobilistes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne