PME: le plan de Sarkozy

De nombreuses PME ont été touchées par la crise
De nombreuses PME ont été touchées par la crise (© France)

Le chef de l'Etat a annoncé lundi deux milliards d'euros d'aides nouvelles aux PME

Le chef de l'Etat a annoncé lundi deux milliards d'euros d'aides nouvelles aux PMELe chef de l'Etat a annoncé lundi deux milliards d'euros d'aides nouvelles aux PME

Ces mesures sont contenues dans un plan de renforcement des fonds propres des petites et moyennes entreprises (PME) et entreprises de taille intermédiaire pour amortir les effets de la crise économique,

Ce plan est "immédiatement opérationnel", a promis Nicolas Sarkozy à 2000 patrons de PME réunis à Paris.

Une moitié de cette aide proviendra du Fonds stratégique d'investissements (FSI), et l'autre sous forme de prêts participatifs qui transiteront par l'intermédiaire d'Oséo, banque d'aide publique au financement des petites et moyennes entreprises.

Le FSI abondera ainsi à hauteur de 100 millions d'euros un nouveau fonds de consolidation des entreprises pour les PME les plus fragilisées par la crise. Pour les PME a fort potentiel de croissance, il réservera une ligne d'investissement direct de 300 millions d'euros, qui pourra être complétée, le cas échéant.

Le Fonds stratégique d'investissement injectera par ailleurs 300 millions d'euros dans les fonds régionaux de capital risque et consacrera 300 autres millions au financement de quasi fonds propres sous forme d'obligations convertibles.

Nicolas Sarkozy a également annoncé la prolongation de l'exonération de charges patronales dans les entreprises de moins de 10 salariés - mesure dont ont bénéficié, selon lui, jusqu'ici, 500.000 embauches. "Tous les recrutements des entreprises de moins de dix salariés réalisés pendant le premier semestre 2010 seront exonérés de la totalité des charges patronales pendant un an", a précisé le président de la République.