Relocalisations : un solde positif historique sur les délocalisations

Le plan de relance prévoit 1 milliard d’euros d’aides directes sur tout le territoire pour relocaliser ou developper la production en France. Jean-Paul Chapel décrypte le phénomène en plateau. 

"Pour la première fois cette année, les relocalisations créent légèrement plus d’emplois que ceux détruits par les délocalisations", indique le journaliste : 1 221 emplois crées dans le secteur bancaire, le textile ou encore l’industrie technologique contre 1 111 emplois supprimés. "C’est historique", ajoute Jean-Paul Chapel, précisant que les délocalisations l’emportent depuis 10 ans.

Où partent les emplois ?

En effet, 5 900 ont été relocalisés au cours des 10 dernières années, contre 35 300 seulement délocalisés. La première destination des délocalisations est l’Europe (32%), essentiellement les pays de l’Est où la main d’oeuvre est peu onéreuse. Vient ensuite l’Afrique, "surtout le Maroc et la Tunisie notamment pour les centres d’appels" avec 15%, et enfin la Chine et l’Inde (10%).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne