Pierre Mongin reconduit à la tête de la RATP

Pierre Mongin en juin 2008
Pierre Mongin en juin 2008 (© AFP/Bertrand Guay)

Le PDG de la Régie autonome des transports parisiens (métro, bus, tramway) devrait rempiler pour un mandat de 5 ans

Le PDG de la Régie autonome des transports parisiens (métro, bus, tramway) devrait rempiler pour un mandat de 5 ansLe PDG de la Régie autonome des transports parisiens (métro, bus, tramway) devrait rempiler pour un mandat de 5 ans

Son maintien devrait être entériné à l'occasion d'un conseil d'administration le 23 juillet, puis en Conseil des ministres le 29, a indiqué "Le Figaro" lundi.

Pierre Mongin, ancien directeur de cabinet de Dominique de Villepin, occupe le poste de président de la RATP depuis juillet 2006. Il est candidat à sa propre succession.

Après l'élection, fin juin, des membres salariés du conseil d'administration de la RATP, les représentants de l'État et les administrateurs qualifiés ont été désignés en fin de semaine dernière par décret (paru au Journal officiel du samedi 11 juillet). Le nom de Pierre Mongin figure parmi eux, souligne "Le Figaro".

Il y a peu, les commentateurs pariaient plutôt sur son départ. Entre le fait que Pierre Mongin n'avait pas été choisi par l'actuel chef de l'Etat, son passé de directeur de cabinet de Dominique de Villepin -ennemi intime de Nicolas Sarkozy- et ses relations plutôt fraîches avec le PDG de la SNCF apparaissaient comme de sérieux obstacles à son maintien. Pourtant, le 30 juin dernier, Nicolas Sarkozy inversa totalement la donne, évoquant l'ou­verture à la concurrence pour la RATP, et lançant à propos de ­Pierre Mongin : «Je dis d'ailleurs à Pierre Mongin que le grand chantier du Grand Paris doit être l'occasion de moderniser la RATP. C'est un défi que je lui propose.»

Pour mémoire, l'UE a définitivement adopté fin 2007 un règlement destiné à introduire la concurrence dans les transports publics locaux de ses Etats membres.