Philippe Evain : "Le SNPL a fait des propositions d'efforts conséquents"

(Les pilotes d'Air France manifestaient devant l'Assemblée Nationale en septembre 2014 © MaxPPP)

Syndicats et direction se retrouvent ce mercredi pour une dernière séance de négociations sur la mise en œuvre du plan "Perform 2020" qui prévoit plus d'un milliard d'économies à réaliser. Le SNPL dit avoir fait des "propositions conséquentes".

Avant ce que l'in pourrait qualifier de réunion de la dernière chance entre syndicats et direction d'Air France, ce mercredi (14h), Philippe Evain, président du SNPL (Syndicat national des Pilotes de ligne), était l'invité de France Info ce matin.

Selon lui, Air France se retrouve face à un marché difficile : "Les négociations sont en cours" confirme-t-il ce matin à l'antenne de France Info. "Elle se poursuivront aujourd'hui et, ce matin, je peux dire que le SNPL a fait des propositions d'efforts conséquents en matière de productivité en échange de garantie sur l'emploi."

 

On travaillera plus à salaire égal... L'époque des privilèges pour les pilotes d'Air France est parfaitement révolue. Le SNPL 

Le président du SNPL rappelle que depuis la crise de 2007-2008, "Air France a perdu près de 500  pilotes" et il y a eu beaucoup de contractions de lignes. En conséquence, le syndicat souhaite aussi "un projet pour nous redévelopper" . Du côté des pilotes, ce sera "on travaillera plus à salaire égal" mais il s'agira "probablement pas" des 100 heures demandées par la compagnie aérienne.

 

"Globalement, les pilotes d'Air France travaillent autant que leurs collèges européens et dans les mêmes conditions" ajoute Philippe Evain. Pourtant, chez KLM, un accord de ce type a été mis en œuvre. "Cet accord nous a permis de rejeter un œil plus précis sur leurs accords. On se rend compte que l'on n'est pas du tout éloignés d'eux et que nos contrats sont similaires."

 

Philippe Evain : "Depuis le début de la crise, ce sont les salariés d'Air France qui portent la compagnie et ont permis son redressement."
--'--
--'--
 

cyril

Vous êtes à nouveau en ligne