Peine exemplaire pour le cartel des fabricants de yaourts

FRANCE 3

193 millions d'euros d'amende ont été infligés à une dizaine d'industriels laitiers qui s'étaient regroupés pour gonfler le prix de leur produit. 

C'est une décision qui va faire date. Onze industriels laitiers, parmi les plus grands du secteur, écopent d'une amende de 192,7 millions d'euros. "Les grandes surfaces ne fabriquent pas elles-mêmes ces types de yaourts, elles les achètent à des industriels, ceux qui ont été mis en cause. Les industriels se sont entendus sur les prix et sur ceux qui allaient gagner les appels d'offres par des ententes secrètes", explique le directeur de l'autorité de la concurrence qui a sanctionné les groupes.

Des accords secrets

Entre 2006 et 2012, les industriels se donnaient des rendez-vous secrets dans des cafés et se mettaient d'accord pour vendre plus cher aux supermarchés. En 2011, Yoplait dénonce le cartel en échange de l'immunité. Trois ans plus tard, les consommateurs ont toujours le sentiment d'en payer le prix. "Le fait qu'ils aient eu une amende ne va rien changer,  c'est toujours nous qui payons l'addition", regrette une femme. Lactalis est le groupe le plus sévèrement sanctionné avec 56 millions d'euros d'amende. Il a annoncé qu'il allait faire appel. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne