"Nuit debout" : le mouvement prend de l'ampleur

FRANCE 3

Tous les soirs depuis plus d’une semaine, des centaines de personnes se retrouvent sur la place de la République, pour protester contre la loi El Khomri.

Lancé d'abord dans la continuité des manifestations contre la réforme du Code du travail, le mouvement "Nuit debout" s'est élargi depuis à de nouvelles revendications. Armés de pots de peinture, ce vendredi 8 avril, les militants ont bombardé joyeusement une agence de la Société Générale, une des banques impliquées dans l'affaire des "Panama papers". Une cible toute trouvée pour ce mouvement farouchement critique envers les méthodes capitalistes.

Des manifestants apolitiques

Le mouvement est parti de la contestation contre la loi Travail, et c'est contre elle que ses militants comptent bien aller manifester demain. Ils se disent apolitiques, mais ils défileront avec les partis et les syndicats.

Plus d'une semaine après le lancement de ce mouvement inédit, la mobilisation ne faiblit pas. Ils sont toujours des centaines tous les soirs sur la place de la République pour réfléchir à une nouvelle forme de société. Demain, une fois que la manifestation sera terminée, ils reviendront comme chaque soir pour leur dixième nuit debout.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne