Mort du PDG de Total : quatre employés de l'aéroport en garde à vue

(Des cadres de l'aéroport de Vnoukovo ont été placés en garde à vue © REUTERS | Maxim Shemetov)

L'enquête s'accélère à Moscou après le dramatique accident qui a coûté la vie lundi à Christophe de Margerie. Parmi les quatre personnes en garde à vue, trois cadres de l'aéroport de Vnoukovo. Le directeur général ainsi que son adjoint ont démissionné.

Quatre personnes ont été placées en garde à vue après l'accident d'avion qui a coûté la vie au PDG de Total, Christophe de Margerie, lundi en Russie. Il s'agit du chef des nettoyeurs de pistes, du responsable du contrôle des vols, de l'aiguilleur du ciel "stagiaire" qui contrôlait le décollage de l'avion de Total et de son supérieur qui la supervisait. Ils ont tous les quatre été interpellés.

Selon le communiqué du comité d'enquête russe, "comme le suggère l'enquête, ces personnes n'ont pas respecté les normes de sécurité des vols et de travail au sol, ce qui a conduit à la tragédie. Elles sont détenues en tant que suspects"

Alors que la responsabilité du seul conducteur du chasse-neige - déjà en garde à vue - avait été mis en avant tout de suite après le crash, l'enquête avait très vite mis à jour une "négligence criminelle" de la direction de l'aéroport Vnoukovo, l'un des trois aéroports de Moscou.