Moody's ne dégrade finalement pas la note de la France

(Moody's maintient la note française © REUTERS/Christian Hartmann)

Contrairement à ce qui avait été annoncé jeudi, l'agence de notation Moody's n'a pas dégradé la note de la France.

Moody's a maintenu vendredi la note de crédit Aa1 (la deuxième meilleure possible) de la France. Une note qui reste néanmoins assortie d'une perspective négative en raison de la faiblesse persistante de la croissance et de l'ampleur des déficits.

 

La décision de l'agence de notation constitue une relative surprise car de nombreux investisseurs s'attendaient à une dégradation d'au moins un échelon de la note souveraine française, annoncée d'ailleurs jeudi par le journal l'Opinion.

Michel Sapin réclame une enquête

Dans un communiqué, l'agence de notation justifie sa décision en expliquant que, bien que soumise à des pressions défavorables, la France conserve des avantages importants, parmi lesquels "des taux de financement très bas, qui traduisent un socle d'investisseurs solide et diversifié et un contexte de rendements bas très favorable, qui ne devrait se dissiper que très progressivement au fil du temps

Le ministre des Finances, Michel Sapin, a pris acte de cette décision qui, pour lui "réaffirme la qualité de la signature de l'Etat français". Michel Sapin a par ailleurs demandé vendredi à l'Autorité des marchés financiers d'ouvrir une enquête sur "les fausses allégations" du journal.