Le planning familial fête ses 60 ans

France 2

En 1966, le planning familial s'appelait la Maternité heureuse. Il s'agissait de mieux contrôler les naissances pour libérer les femmes.

Cette année, le planning familial fête ses 60 ans. Le 8 mars 1956, Évelyne Sullerot crée avec la gynécologue Marie André Lagroua Weill-Hallé la Maternité heureuse, qui devient en 1960 le planning familial. A sa création, les opposants sont nombreux. L'église, la droite conservatrice et le parti communiste et surtout la France est toujours sous le coup de la loi nataliste de 1920. L'avortement et la contraception sont sévèrement punis.

Contrôle des naissances 

Sous un nom volontairement rassembleur, la Maternité heureuse s'attaque en fait à un tabou, celui de la régulation des naissances. Après la Llibéraltion, la France enregistre un nombre de mariages record. À partir de 1947, c'est le baby-boom, près de 200 000 enfants naissent chaque année. A la Maternité heureuse, elles confient leur désespoir. Pour ces femmes, le planning familial ouvre un nouvel horizon. Désormais rien ne sera plus pareil. Maitrise de leur vie, liberté sexuelle, possibilité de travailler, le changement de société est en marche. Il faudra attendre 1967 pour que la loi Neuwirth légalise la contraception en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne