INFOGRAPHIES. La France reste championne d'Europe des naissances

La France est le pays européen où la fécondité est la plus élevée, révèle l\'Insee, mercredi 4 novembre, dans l\'édition 2015 de son \"portrait social de la France\".
La France est le pays européen où la fécondité est la plus élevée, révèle l'Insee, mercredi 4 novembre, dans l'édition 2015 de son "portrait social de la France". (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

La France est le pays européen où la fécondité est la plus élevée, révèle l'Insee mercredi. Trois chiffres illustrent cette vitalité démographique.

C'est l'exception française. Les femmes ont plus d'enfants en France que dans le reste de l'Europe, signale l'Insee, mercredi 4 novembre, dans l'édition 2015 de son "portrait social de la France". Si dans la plupart des pays européens, la fécondité a chuté après la crise économique amorcée en 2008, en France, elle est restée stable et élevée. Dans son étude, l'Insee explique que le chômage peut influencer négativement l'indice de fécondité d'un pays. Mais pour que l'effet soit perceptible, il faut une forte dégradation du marché du travail, à l'instar de la Grèce, de l'Espagne ou du Portugal. Francetv info illustre cette vitalité française à l'aide de trois graphiques.

Les Françaises ont en moyenne deux enfants

Depuis 2006, la fécondité est stable en France. Et une Française a en moyenne deux enfants. La crise économique n'a pas joué de rôle dans cette tendance. Ce qui n'est pas le cas chez nos voisins européens. Plus durement touchés, les pays méditerranéens ont vu leurs taux de fécondité chuter. Ainsi en 2010, une femme grecque avait en moyenne 1,51 enfant. Ce taux atteint 1,29 enfant par femme en 2013. En Irlande, autre pays frappé par les difficultés économiques, le taux de fécondité a fléchi laissant ainsi la première marche du podium des naissances à la France.

Elles ont leur premier bébé à 28 ans

Si l'âge moyen d'une maman lorsqu'elle accouche de son premier bébé se trouve entre 28,1 et 30,4 ans, l'Insee souligne que c'est en France que l'âge moyen reste le plus bas. Une Française a en moyenne son premier enfant à 28,1 ans. Dans tous les pays étudiés par l'institut statistique, la tendance est à la hausse. C'est notamment le cas dans les pays du sud de l'Europe. Là, le départ du foyer familial pour des jeunes adultes coïncide souvent avec un mariage. Or, avec la crise économique, ils prolongent le temps passé chez leurs parents et retardent le projet de se mettre en couple, donc d'avoir des enfants.

En France, plus d'un enfant sur deux naît hors mariage

La France se démarque à nouveau. En 2013, 56% des naissances ont eu lieu hors mariage. L'Insee note qu'en France comme en Europe du nord, les types d'union alternatifs au mariage, comme le Pacs, sont très répandus. Dans le sud de l'Europe, en revanche, les naissances hors mariages sont rares. En Espagne, en Grèce ou en Italie, l'image de la famille est encore indissociable du mariage, comme l'explique le géographe Thomas Pfirsch dans une étude publiée en 2011. "En France ou en Angleterre, c'est la naissance de l'enfant qui constitue véritablement un couple en famille aux yeux de la société et de la loi ; en Europe du sud, cette reconnaissance sociale et légale est encore liée au mariage", précise ce spécialiste.

Vous êtes à nouveau en ligne