CAF : les fraudes aux allocations mieux détectées

France 3

En 2015, les fraudes aux divers types d'allocations ont augmenté de 20%. Un chiffre qui s'explique surtout par les contrôles plus efficaces et ciblés réalisés par la Caisse nationale d'allocations familiales.

Stéphanie, inspectrice de la CAF, a des journées chargées. Elle est chargée de multiplier les contrôles sur la situation des allocataires. Identité, revenus, situation professionnelle, nombre d'enfants...tous les critères d'attribution sont vérifiés. Un logiciel repère d'ailleurs les foyers "à risque" et guide le travail des contrôleurs. "On peut avoir un ciblage sur le logement et les incohérences concernant les ressources. Si celles-ci sont inférieures au loyer, on suspecte une source de revenus autre que celle déclarée" nous dit Stéphanie.

40 000 fraudes repérées l'an passé

Les déclarations faites à la CAF sont aussi recoupées avec celles faites à Pôle Emploi et aux impôts. Près de 40 000 fraudes ont ainsi été repérées en 2015, soit 21.6% de plus qu'en 2014, représentant près de 250 millions d'euros de coût pour l'Etat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne