Les bénéficiaires de la prime d'activité ont augmenté de 52% au premier trimestre

Les bénéficiaires de la prime d\'activité ont augmenté de 52% au premier trimestre 2019. 
Les bénéficiaires de la prime d'activité ont augmenté de 52% au premier trimestre 2019.  (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)

Quelques 4,1 millions de foyers ont bénéficié de la prime d'activité au premier trimestre 2019. Le nombre de bénéficiaires du RSA (revenu de solidarité active) a lui stagné et concerne 1,88 million de personnes.  

Les Caisses d'allocations familiales (CAF) ont versé 2,2 milliards d'euros au titre de la prime d'activité au premier trimestre 2019, un chiffre en hausse de 52,5% sur un an, selon la Caisse nationale d'allocations familiales (Cnaf).

Cette augmentation est parallèle à celle du nombre de bénéficiaires de cette aide, qui s'adresse aux travailleurs à revenus modestes. Sur la même période, 4,1 millions de foyers ont bénéficié de la prime d'activité, soit une hausse de 52,2% par rapport au premier trimestre 2018. 

Revalorisation de 90 euros 

"Cette forte hausse des effectifs et des dépenses est à relier à la revalorisation de 90 euros du montant maximum de la bonification individuelle, qui a accru le recours à la prestation, tout en augmentant le montant de prime d'activité versé aux personnes qui en bénéficiaient déjà", précise la Cnaf. Au premier trimestre, le montant mensuel moyen de la prime d'activité s'est élevé à 173 euros.

Sur la même période, le nombre de bénéficiaires du RSA (revenu de solidarité active) a augmenté de 0,6% pour s'établir à 1,88 million de personnes. Les CAF ont versé 2,78 milliards d'euros au titre de cette prestation au premier trimestre 2019, pour un montant mensuel moyen de 496 euros.

Le futur revenu universel d'activité (RUA), pour lequel une concertation a été lancée début juin, doit se substituer d'ici à 2023 à plusieurs prestations sociales, dont le RSA et la prime d'activité.

Vous êtes à nouveau en ligne