Débat : faut-il fusionner les minima sociaux ?

FRANCE 2

Le gouvernement a lancé une concertation sur le revenu universel d'activité. Ce revenu doit regrouper plusieurs aides sociales en une seule allocation. 

Obtenir des aides sociales est souvent synonyme de documents complexes à remplir. De la paperasse qui se transforme en lourds dossiers. Une complexité administrative qui rebute : un tiers des bénéficiaires potentiels n'en font pas la demande, par méconnaissance ou par choix. Alors, dans ce labyrinthe administratif, la prime d'activité, les APL et le RSA doivent fusionner en une seule prestation : le revenu universel d'activité.   

Le budget global n'augmentera pas 

Le revenu universel pourrait profiter aux jeunes âgés de moins de 25 ans. Il pourrait y avoir plus de bénéficiaires potentiels mais le budget global ne devrait pas augmenter, ce qui inquiète les associations. "Il faut être vigilant pour que le système ne devienne pas une solidarité entre personnes pauvres. En gros, on prend le volume des minima sociaux avec une redistribution différente. Mais ce n'est pas comme cela que l'on fait sortir les gens de la pauvreté",  explique Christophe Robert, le délégué général de la Fondation Abbé Pierre. Le revenu universel d'activité veut aussi assurer un meilleur accompagnement pour faciliter le retour à l'emploi. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne