APL : les règles d'attribution se durcissent

(VINCENT ISORE / MAXPPP)

Jusqu'ici, seul les revenus imposables étaient pris en compte dans le calcul des APL (Aide personnalisée au logement). A partir du lundi 10 octobre, le patrimoine l'est aussi. L'objectif est de mieux cibler cette aide qui coûte 15 milliards d'euros par an à l'Etat et qui profite à plus de 6 millions de Français. 

Le mode de calcul des APL se durcit encore un peu plus à partir du lundi 10 octobre. Désormais, les personnes qui possèdent un bien immobilier ou 30 000 euros sur leur compte ou même sur leur livret A, ne pourront plus bénéficier d'aides.

C'est une catastrophe pour certains bénéficiaires des ALP

Frédéric est au chômage, il loue un logement social en banlieue parisienne. Il a hérité, il y a quelques mois, d'un petit appartement qui est inhabitable mais qui pourrait donc lui faire perdre une partie voire la totalité de ses APL. Il ne sait pas s'il va pouvoir continuer à payer son loyer : "Je perçois aujourd'hui 309 euros d'APL, il me reste à charge 500 euros. J'étais déjà dans une situation vraiment difficile, alors si en plus le mois prochain mon bailleur perd les bénéfices de l'APL qu'il reçoit c'est la catastrophe ! Je me trouve pour la première fois dans la situation de quelqu'un qui est dans une situation difficile et à qui on va encore plus enfoncer la tête sous l'eau."

600 000 Français pourraient être concernés

On peut avoir un petit patrimoine et avoir besoin des APL, rappelle la Confédération nationale du logement. Son président, Eddie Jacquemard, est furieux contre ce décret qui pourrait concerner 600 000Français, et qui cible même l'épargne sur le livret A ou le livret d'épargne populaire : "Il y a des petits épargnants qui mettent de côté pour les petits coups durs de la vie, je pense à des retraités parties récemment en retraite et qui ont touché une prime de départ qui l'ont mis sur leur livret A et qui, maintenant, vont être taxés. C'est du pouvoir d'achat qu'on retire aux familles…"

Aujourd'hui, il ne faudra pas seulement être pauvre pour avoir l'APL il faudra aussi être démuniEddie Jacquemard Confédération nationale du logement


Ceux qui perçoivent déjà des APL aujourd'hui vont recevoir très bientôt une demande de déclaration de leur patrimoine pour recalculer leur aide. D'ores et déjà, vous pouvez faire une simulation sur le site de la Caisse d'Allocation Familiale (CAF). 

Vous êtes à nouveau en ligne