À Grande-Synthe, les économies d’énergie financent une aide sociale

France 2

La commune, située dans le Nord, met en place le minimum social garanti. Dans cette ville, le taux de chômage est trois fois plus important que la moyenne nationale.

Jusqu’ici pour Brigitte, c’était la même angoisse tous les mois. Seule avec son fils de 15 ans et sans emploi, ni le RSA ni les APL ne lui permettaient de couvrir toutes ses dépenses. À la fin du mois, il lui restait 120 euros pour vivre. "C’est dur, dit-elle, car on se dit que l’on ne peut même pas nourrir son enfant". À Grande-Synthe, dans le Nord, 17% de la population, soit 3 700 personnes, vont pouvoir bénéficier du minimum social garanti mis en place par la commune. Avec les autres dispositifs en place, il leur permettra d’avoir 855 euros par mois.

Économies et écologie

Une aide financée notamment grâce à des économies d’énergie, en remplaçant l’éclairage public classique par des LED. Ainsi, l’ancien maire écologiste a pu dégager 500 000 euros d’économie. "Il y a une certaine partie de la population qui a compris que l’écologie pouvait être une partie de la réponse à la difficulté sociale", explique Damien Carême, le maire EELV de Grande-Synthe jusqu’au printemps dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne