25 000 particuliers menacés de coupures de gaz

France 2

Il reste jusqu'au 1er octobre aux organismes publics ou copropriétés pour choisir leur fournisseur de gaz, car c'est la fin des tarifs réglementés. Passée cette date, ceux qui n'auront pas choisi risquent de se voir couper le gaz.

Imaginez, le 1er octobre, des milliers de Français privés de gaz, et cela sans qu'aucun défaut de paiement n'ait été constaté. C'est le scénario qu'envisage "Le Parisien" dans son édition de ce vendredi 25 septembre. 25 000 personnes pourraient être concernées, comme l'explique Benjamin Delombre, de France 2. La raison : les bailleurs sociaux, les collectivités comme les écoles ou certaines copropriétés ont jusqu'au 1er octobre pour choisir un fournisseur, puisque cette date  marque la fin des tarifs réglementés.
 
Ségolène Royal intervient
 
A quelques jours de la date limite, 1 400 organismes n'ont toujours pas choisi, et sont menacés de coupures de gaz. Ces derniers jours, la ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, Ségolène Royal, aurait discrètement demandé aux préfets de contacter en urgence les clients concernés.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne