VIDEO. Un journaliste raconte à "Complément d'enquête" son passage à la rédaction de RT News

Un ancien journaliste du site russe qui diffuse en français témoigne dans cet extrait de "Complément d'enquête". 

A son lancement, début 2015, la version française du site russe RT News attire beaucoup de jeunes journalistes qui espèrent faire de l'info de manière indépendante. Avant de déchanter pour certains. L'un d'eux raconte à "Complément d'enquête" son expérience de trois mois à la rédaction du site russe.

Joint par téléphone par Rola Tarsissi, il ne sait pas qu'il est enregistré. "On ne m'a jamais imposé des phrases", précise-t-il, avant d'évoquer "le dossier ukrainien". La manière dont il est traité provoque très vite "une espèce de petite mutinerie" à Paris.

"Appeler le FN" et "casser du sucre sur le dos de l'Union européenne"

Depuis Moscou, la rédaction en chef "nous a tout simplement dit 'OK, vous n'écrivez plus sur l'Ukraine'", raconte le journaliste. Il dit avoir été choqué par l'expression "Les fascistes de Kiev" qui revient dans les titres du site.

Côté propagande, selon lui, les choses sont claires : "Le réflexe, c'était systématiquement d'appeler le Front national" et de "systématiquement casser du sucre sur le dos de l'Union européenne, qui était vraiment l'ennemie".

Extrait de "RT News, Sputnik TV : la voix de son maître ?", un reportage diffusé dans "Complément d'enquête" le 23 mars 2017.

Vous êtes à nouveau en ligne