Une journée pour la liberté de la presse

(Radio France © France Info)

C'est aujourd'hui la journée mondiale pour la liberté de la presse. Comme chaque année, l'organisation Reporters Sans Frontières dresse un bilan des droits des journalistes dans le monde avec un baromètre mis à jour quotidiennement. Depuis le début de l'année, 18 journalistes ont été tués, 143 emprisonnés ainsi que 66 cyberdissidents.

  • En Russie, la liberté de la presse n'est qu'un rêve. Seuls les journalistes qui travaillent dans des médias confidentiels ne subissent pas de pressions politiques. A cette pression, s'ajoute la violence dont est très souvent victime la presse russe.

    • Le développement des sites internet n'échappe pas à la censure, notamment dans les pays arabes.

    • En Iran, le ton se durcit à l'approche des élections présidentielles
      comme en témoigne l'arrestation pour espionnage de cette jeune journaliste irano-américaine de 32 ans, Roxana Saberi. Le pays fait partie des 20 pays les plus durs en matière de liberté de la presse. Il existe pourtant des journaux indépendants qui tentent de faire leur métier.