Trois mois après son lancement, le magazine "Ebdo" s'arrête faute de lecteurs

Présentation du magazine \'Ebdo\" au festival \"Les rendez-vous de juillet\" à Autun (Saône-et-Loire), le 15 juillet 2017. 
Présentation du magazine 'Ebdo" au festival "Les rendez-vous de juillet" à Autun (Saône-et-Loire), le 15 juillet 2017.  (MAXPPP)

Ses fondateurs ont reconnu un "échec commercial", en raison de ventes décevantes qui se sont ajoutées au retrait d'investisseurs et de deux banques. 

Les révélations sur Nicolas Hulot lui ont sans doute été fatales. Le magazine Ebdo va cesser de paraître, trois mois seulement après son lancement, faute de lecteurs. Son éditeur s'est déclaré en cessation de paiement, ont indiqué ses fondateurs, jeudi 23 mars.

Les révélations sur Nicolas Hulot et la polémique qui a suivi ont sans doute précipité cette décision : "Depuis un mois, notre situation économique s’est dégradée de manière spectaculaire. Les ventes et les abonnements sont désormais au plus bas. Nous avons essayé de répondre aux critiques et d’améliorer Ebdo, semaine après semaine. Sans succès."

Ils ont reconnu un "échec commercial", en raison de ventes décevantes qui se sont ajoutées au retrait d'investisseurs et de deux banques. Rollin Publications a demandé la nomination d'un administrateur judiciaire pour "préserver l'activité" des revues XXI et 6mois qu'il édite également, et sauvegarder une partie de ses 63 emplois.