TF1 veut mettre fin à la diffusion de ses chaînes sur le réseau SFR

Le siège de TF1, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), le 27 octobre 2015.
Le siège de TF1, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), le 27 octobre 2015. (MAXPPP)

Le groupe audiovisuel privé souhaite que l'opérateur internet lui reverse plus d'argent pour pouvoir diffuser ses chaînes. Ce qu'il refuse de faire.

Si vous avez une box SFR, vous n'avez désormais plus accès aux chaînes du groupe TF1 en replay. Dans un communiqué publié samedi 29 juillet, le groupe audiovisuel privé explique qu'il n'est "plus en mesure de fournir à Numericable-SFR le service MYTF1". La raison ? Un bras de fer entre TF1 et les opérateurs internet.

"En l’absence de tout accord avec le groupe TF1, Numericable-SFR n’est plus autorisé à exploiter commercialement MYTF1 et les chaînes en clair du groupe TF1", poursuit le communiqué du groupe. Lequel a également "demandé à ce que le distributeur cesse l'exploitation commerciale des chaînes TF1, TMC, NT1, HD1, LCI".

TF1 réclame 100 millions d'euros

Depuis fin 2016, le groupe TF1 souhaite que les fournisseurs d'accès proposant des box télé lui reversent davantage d'argent pour pouvoir diffuser ses chaînes. Selon Le Parisien"le groupe de Martin Bouygues, qui perçoit actuellement 10 millions d'euros de la part de CanalSat, Orange, Free et SFR, souhaite porter ce montant à 100 millions par an".

Le groupe TF1 a déjà envoyé des courriers aux opérateurs internet et à Canal+ (qui diffuse ses chaînes via l'application Canalplay), les sommant de suspendre la diffusion de ses chaînes sur internet. Mais cet ultimatum n'a jamais été suivi d'effet. A l'image d'Orange qui continue de diffuser les chaînes de TF1 alors que le groupe audiovisuel privé lui a demandé de tout stopper début juillet. 

SFR envisage d'attaquer TF1 en justice

L'opérateur télécom n'a pas apprécié. A tel point qu'il a décidé de porter l’affaire "devant la justice et d’attaquer TF1", croit savoir Le Parisien

Nous subissons un vrai préjudice, de nombreux clients sont inquiets, nous étudions donc toutes les voies de recours possible.Un proche de Patrick Drahi, propriétaire de SFRcité par "Le Parisien"

Joint par franceinfo, un porte-parole de SFR dénonce aussi "un coup de communication". Mais il assure que "cela ne change rien pour nos clients", les chaînes TF1, TMC, NT1, HD1 et LCI sont toujours diffusées en direct. En clair, "seul le replay est affecté sur les box mais celui-ci est toujours disponible sur internet". 

Vous êtes à nouveau en ligne