Système d'exploitation: offensive de Google

Devant les quartiers de Google, en Californie
Devant les quartiers de Google, en Californie (© AFP/Justin Sullivan)

Google va lancer un système d'exploitation qui va concurrencer Windows de Microsoft

Google va lancer un système d'exploitation qui va concurrencer Windows de MicrosoftGoogle va lancer un système d'exploitation qui va concurrencer Windows de Microsoft

Le système d'exploitation (programme qui fait tourner l'ordinateur) Windows équipe 90 % des ordinateurs mondiaux.

Le nouveau programme de Google, baptisé Chrome OS et qui sera disponible au 2e trimestre 2010 sur des ordinateurs ultra-légers, sera basé sur un code ouvert ("open source").

Il équipera en premier lieu les netbooks, ces ordinateurs portables simplifiées et bon marché qui permettent en premier lieu de surfer sur internet.

Chrome OS sera basé sur le nouveau navigateur internet du groupe, également appelé Chrome, sorti en septembre 2008 pour concurrencer Internet Explorer, autre produit phare de Microsoft. Mais pour l'instant, le navigateur de Google n'a conquis qu'une toute petite part de marché. Lequel reste largement dominé par Internet Explorer, concurrencé par Firefox de Mozilla (gratuit).

Quel impact pour le nouveau système d'exploitation ?


"Google lâche une bombe atomique sur Microsoft", titre le site internet TechCrunch. Est-ce si sûr ?

L'affaire du système d'exploitation semble en fait n'être qu'une escalade de la guerre entre les deux géants américains de la high-tech. Cette annonce intervenant à peine plus d'un mois après que Microsoft a affiché de nouvelles ambitions dans la chasse gardée de Google avec son nouveau moteur de recherche Bing. Google qui grignote de plus en plus le marché de son rival avec des services en ligne gratuits (messagerie, tableurs, traitement de texte et de photos...).

Google a quelques atouts pour se lancer dans le domaine du système d'exploitation, à commencer par la gratuité. La firme bénéficie également de son expérience dans l'offre de services en ligne, sa spécialité. Alors que Microsoft a construit sa puissance "avant les connections rapides et internet, et est d'une certaine façon un anachronisme" dans le contexte actuel, explique un spécialiste.

Mais des obstacles subsistent, le premier étant la sortie de Chrome seulement au 2e semestre 2010. Si "menace" il y a pour Microsoft, celle-ci ne devrait pas donner trop de sueur froide à l'autre géant du net avant une période de trois à cinq ans, explique un autre spécialiste. D'ici là, bien des choses peuvent se passer dans un secteur en perpétuelle évolution...

Pour un troisième observateur, l'important pour Google est d'ouvrir un nouveau front. "Le but principal est de forcer Microsoft à défendre son coeur de métier, ce qui lui rend la tâche plus difficile pour attaquer la puissance de Google dans les recherches", explique-t-il.