Semaine de la presse à l'école : "Il faut que les journalistes se renseignent plus sur l'information"

L\'équipe de CANAL HAVEZ, la radio qui met à l\'aise.
L'équipe de CANAL HAVEZ, la radio qui met à l'aise. (Benjamin ILLY / RADIO FRANCE)

Pour la semaine de la presse à l'école, franceinfo donne la parole aux élèves du club radio du collège Gabriel Havez de Creil (Oise). Toutes les semaines, ils s'interrogent sur l'information et assurent trois heures d'antenne sur Canal Havez, leur web radio.

La semaine de la presse et des médias à l'école démarre lundi 19 mars. Pour l'occasion, franceinfo donne la parole aux élèves du collège Gabriel Havez de Creil, dans l'Oise. Traitement de l'actualité politique, décryptage des fausses informations, coulisses de l'antenne... Comment ces journalistes en herbe appréhendent ce métier ? Nous sommes allés les rencontrer pendant leur émission hebdomadaire sur Canal Havez, la radio qui met à l'aise, la web radio du collège.

"3, 2, 1,... Au sommaire, l'inarrêtable Federer..."

Ils sont une quinzaine au sein du club. Ils sont tous élèves de 5e et chaque semaine, ils consacrent deux à trois heures à la web radio du collège. Elle a été créée en 2016 et est diffusée sur le site internet de l'établissement. Ils n'ont pas de véritable studio radio, mais une petite console, des ordinateurs et des micros avec bonnettes en mousse.

Benjamin ILLY / RADIO FRANCE

À 13h05, un peu en retard, les enfants font le décompte antenne : "3, 2, 1... Au sommaire, l'inarrêtable Federer", se lance la petite présentatrice du jour, seulement 12 ans, avant de pouffer de rire. "J'ai appris des nouveaux mots, explique-t-elle. J'ai appris à m'exprimer alors que je n'y arrivais pas bien avant, j'ai appris à tout lâcher."

C'est juste magnifique la radio, on se sent libre.Laeticia, 13 ansà franceinfo

C'est maintenant l'heure de la chronique des sports. Les journalistes en herbe bruitent le jingle en tapant sur la table. "Mercredi 14 a eu lieu le match futsal féminin. On a été vainqueur du match, 6-1", annonce fièrement Laeticia, 13 ans. "C'est juste magnifique la radio, s'enthousiasme l'adolescente, on se sent bien, on se sent libre là-dedans, je trouve." Depuis qu'elle fait de la radio, la collégienne se sent aussi "plus cultivée".

Jawad, petit journaliste en herbe du club radio du collège Gabriel Havez de Creil dans l\'Oise.
Jawad, petit journaliste en herbe du club radio du collège Gabriel Havez de Creil dans l'Oise. (Benjamin ILLY / RADIO FRANCE)

En 5e2 au collège de Creil lui-aussi, Jawad n'a pas envie de devenir journaliste, mais footballeur. Cet atelier radio l'a aidé à réfléchir à ce métier de l'information et notamment pendant la campagne présidentielle, se souvient le collégien : "Dans l'histoire du costume de François Fillon, une journaliste l'avait défendu parce qu'elle l'aimait, alors après on ne croyait plus les journalistes. Il faut que les journalistes se renseignent plus sur l'information."

Anas est l\'un des jeunes journalistes de CANAL HAVEZ, la web radio du collège Gabriel Havez de Creil.
Anas est l'un des jeunes journalistes de CANAL HAVEZ, la web radio du collège Gabriel Havez de Creil. (Benjamin ILLY / RADIO FRANCE)

Derrière un banc de montage, Anas n'est pas tout à fait de cet avis. Pour lui, "c'est important qu'il y ait des journalistes pour que tout le monde ait les informations. Certains pensent qu'ils disent des choses fausses, mais ce n'est pas vrai, croit le collégien de 12 ans et demi. Les fake news ne sont pas diffusées par les journalistes".

Après les attentats de Charlie, ils n'arrêtaient pas de dire qu'ils croyaient aux théories du complotDelphine Déchance, animatrice de la classe médiaà franceinfo

Des réflexions d'adolescents qui enchantent Delphine Déchance, la prof de français, animatrice du club radio et de la classe média du collège de Creil : "C'est très important de travailler l'éducation aux médias, cela fait partie de nos programmes. Après les attentats de Charlie, ils n'arrêtaient pas de dire qu'ils croyaient aux théories du complot, se souvient l'enseignante. Ils remettaient en cause tout ce qui était dit donc l'idée était de leur expliquer et de leur montrer comment ils peuvent vérifier une information. Au moins ils ont ce regard critique".

La semaine de la presse à l'école avec les enfants du club radio du collège Gabriel Havez de Creil - Reportage de Benjamin Illy
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne