Presse : Newsweek imprime son dernier numéro papier

(Maxppp)

C'est le deuxième hebdomadaire américain à abandonner sa version imprimée, pour se réfugier sur internet. Deux mois avant ses 80 ans, le célèbre Newsweek paraît pour la dernière fois dans les kiosques avec ce titre "#lastprintissue".

Faut-il le voir comme la préfiguration de l'avenir de la presse écrite ? Ou comme un accident industriel ? Le magazine américain d'informations Newsweek , face à la chute de ses ventes et de ses revenus publicitaires, fait ses adieux au print. Comprenez qu'il arrête d'imprimer ses pages pour ne plus paraître que sur le web. Comme Time avant lui. Commentaire de sa célèbre rédactrice en chef, Tina Brown, sur Twitter : "Doux et amer ! Souhaitez-nous bonne chance ! "

Concrètement, ce numéro daté du 31 décembre 2012 qui vient de passer sous presse, est le dernier de ce magazine né en février 1933, avant de devenir 100% numérique en janvier, dans une version destinée aux appareils portables et tablettes, qui s'appellera Newsweek Global

Cette stratégie répond au constat établi par plusieurs études, selon lequel 39% des Américains lisent désormais les infos en ligne. Elle intervient aussi après des années de survie durant lesquelles le magazine et ses Unes considérées comme audacieuses ont été vendus, revendus, avant de fusionner avec le site Daily Beast. Ce ne fut pas la panacée : las de perdre 40 millions de dollars par an, son propriétaire a décidé de mettre fin au calvaire.  

"Parfois, le changement n'est pas seulement bon, il est nécessaire ", écrit Tina Brown dans ce dernier numéro, qui représente en couverture une vue aérienne du siège mythique du journal à New York, au 444 Madison Avenue. Sur le site thedailybeast.com, le journal offre aussi un best-of de ses meilleures unes, que voici :

 

Vous êtes à nouveau en ligne