Natalie Nougayrède démissionne de son poste de directrice du "Monde"

Natalie Nougayrède, dans les locaux de la rédaction du \"Monde\", le 7 mars 2013 à Paris. 
Natalie Nougayrède, dans les locaux de la rédaction du "Monde", le 7 mars 2013 à Paris.  (MIGUEL MEDINA / AFP)

Elle explique n'avoir "plus les moyens d'assurer en toute plénitude et sérénité" ses fonctions.

La crise persiste au Monde. Natalie Nougayrède a annoncé, mercredi 14 mai, dans un texte envoyé à l'AFP, qu'elle quittait son poste de directrice du journal du soir. Elle explique n'avoir "plus les moyens d'assurer en toute plénitude et sérénité" ses fonctions. "La volonté de certains membres du Monde de réduire drastiquement les prérogatives du directeur du journal est pour moi incompatible avec la poursuite de ma mission", poursuit-elle.

La Société des rédacteurs du Monde devait rencontrer les actionnaires ce mercredi à 15 heures et un directeur intérimaire devrait être rapidement choisi, comme le prévoient les statuts du journal.

Début mai, sept rédacteurs en chef ou rédacteurs en chef adjoints du quotidien, sur une dizaine, ont démissionné en bloc de leurs fonctions. Ils dénoncent eux aussi une "absence de confiance" avec la direction, en plein conflit sur la réorganisation de la rédaction. Le mouvement de contestation a été déclenché par l'annonce en février d'un plan de mobilité prévoyant le passage sur la rédaction numérique d'une cinquantaine de postes.

Vous êtes à nouveau en ligne