Mark Zuckerberg, 26 ans, a été choisi mercredi comme "homme de l'année" par le magazine américain Time

Mark Zuckerberg personnalité de l\'année 2010 de Time
Mark Zuckerberg personnalité de l'année 2010 de Time

C'est le fondateur de WikiLeaks qui avait , devant le Premier ministre turc Recept Tayyip Erdogan, mais la direction du journal a le dernier mot.

C'est le fondateur de WikiLeaks qui avait , devant le Premier ministre turc Recept Tayyip Erdogan, mais la direction du journal a le dernier mot.

Julian Assange, Australien de 39 ans, est devenu en quelques mois l'un des hommes les plus célèbres de la planète après avoir publié sur son site des centaines de milliers de documents confidentiels américains.

Plébiscité en ligne, Julian Assange se retrouve troisième sur le classement de Time
Classé par le magazine américain Forbes sur la liste des hommes les plus puissants du monde, des rumeurs sur internet faisaient état depuis plusieurs jours de fortes pressions de la part des lecteurs en faveur d'Assange, actuellement détenu à Londres et menacé d'extradition vers la Suède.

La direction de Time magazine en a décidé autrement, et Julian Assange est troisième du classement officiel, derrière le mouvement conservateur américain du "Tea Party".

Dans des commentaires mercredi, certains internautes comparaient ce choix à celui qu'avait fait Time en 2001, lorsque la compétition finale avait opposé le maire de New York Rudolph Giuliani au chef du réseau Al-Qaida Oussama ben Laden. La direction avait politiquement tranché en faveur du premier, trois mois après les attentats du 11-Septembre 2001 contre le World Trade Center.

Facebook est devenu le 3e plus grand pays au monde
Le directeur de la rédaction de Time a justifié le choix du journal par l'importance planétaire prise par Facebook, qui après six ans seulement d'existence compte plus de 500 millions de membres. "Le réseau social que Mark Zuckerberg a créé (...) a mis en contact un demi-milliard de personnes et tisse leurs relations, Facebook est devenu le troisième plus grand pays au monde, il représente près d'un dixième de la planète", a estimé Richard Stengel.

Il a décrit l'ancien étudiant américain de la prestigieuse université Harvard comme un "chef d'Etat en tee-shirt" et assuré que le jeune homme, contrairement au personnage décrit dans le film de David Fincher "The social network", était "très affable". "Il est très vif, a beaucoup d'esprit, mais les caméras l'intimident", a-t-il ajouté.

Zuckerberg second plus jeune "Homme de l'année" après Lindbergh
Mark Zuckerberg est le second plus jeune "homme de l'année", après l'aviateur américain Charles Lindbergh, qui avait été le premier sélectionné du magazine en 1927, à l'âge de 25 ans. Le jeune homme, dont le patrimoine est estimé par Forbes à 6,9 milliards de dollars, a récemment promis, avec seize autres milliardaires américains, de donner la plus grande partie de sa fortune à des oeuvres caritatives.

Cette promesse de don avait été lancée en août dernier par le cofondateur de Microsoft Bill Gates et le financier Warren Buffett, qui occupent les deuxième et troisième places dans le classement des personnes les plus fortunées du monde du magazine Forbes.L'hebdomadaire sera en vente vendredi avec un gros plan du visage de Mark Zuckerberg à la Une. L'année dernière, Time avait nommé le président de la banque centrale américaine Ben Bernanke "homme de l'année".