Les Etats-Unis coupent leurs crédits à l'UNESCO

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Après le vote de l'Unesco en faveur de l'adhésion de la Palestine, les Etats-Unis ont annoncé qu'ils suspendaient le versement de leur contribution financière à cette institution. Un versement de 60 millions de dollars a déjà été annulé. Le département d'Etat explique que la législation américaine oblige à le faire. La contribution des USA représente plus de 20% du budget total.

Actualisé à 0h22 (le Canada compte revoir sa participation) :

Les Etats-Unis viennent d'économiser 60 millions de dollars. Comment ? En suspendant immédiatement leur contribution financière à l'Unesco, l'agence de l'ONU pour l'éducation, la science et la culture. Ces 60 millions correspondent au versement du mois de novembre.

Washington réagit ainsi au vote des délégués en faveur de l'adhésion de la Palestine. Les Américains avaient prévenu qu'en cas de vote favorable, ils cesseraient de financer l'Unesco. Ils ont donc immédiatement mis leur menace à exécution. La porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland, a expliqué que la loi américaine ne laissait pas d'autre possibilité que de couper les crédits dans un tel cas de figure. Les Etats-Unis, grand allié d'Israël, avaient en effet interdit dans les années 1990 tout financement d'une agence de l'ONU qui admettrait la Palestine en tant que membre à part entière.

Plus tôt dans l'après-midi, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon, s'était inquiété pour le financement de l'Unesco. La contribution américaine représente en effet 22% du budget total : “Nous allons devoir travailler à des solutions pratiques pour préserver les ressources financières de l'Unesco”, a-t-il soupiré. Et le travail ne manquera pas, car le Canada a aussi annoncé qu'il comptait revoir sa participation.

Grégoire Lecalot, avec agences

Vous êtes à nouveau en ligne