La Palestine devient membre de l'Unesco

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

L'Autorité palestinienne n'avait jusque-là que le statut d'observateur. Par 107 voix pour, 52 abstentions et 14 contre, l'Unesco a voté son entrée comme membre à part entière. Israël a aussitôt prévenu que cette adhésion éloignait tout accord de paix.

La France a finalement voté pour, alors qu'elle avait émis de sérieuses réserves. Les Etats-Unis, l'Allemagne et la Canada se sont prononcés contre. Au final, 107 pays se sont prononcés pour l'entrée de la Palestine à l'Unesco, 52 se sont abstenus et 14 ont voté contre.
_ La Palestine devient le 195e Etat membre de l'agence des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture.

“Ce vote permettra d'effacer une infime partie de l'injustice faite au peuple palestinien”, a résumé, devant la Conférence générale, le ministre des
Affaires étrangères de l'Autorité palestinienne, Ryiad al-Malki. Il parlait bien sûr des "vraies" tractations pour que la Palestine ait son siège à l'ONU.

Reste que cette entrée risque de continuer à faire des vagues : le Congrès américain avait menacé de suspendre sa participation - 80 millions de dollars par an, 22% du budget de l'agence - si l'Unesco acceptait la Palestine en son sein.

Et Israël n'est pas en reste : cette adhésion éloigne tout accord de paix, dit-il. “Il s'agit d'une manœuvre palestinienne unilatérale qui n'apportera aucun changement sur le terrain, mais hypothèquera un peu plus les chances de parvenir à un accord de paix”, écrit le ministère des Affaires étrangères.

Vous êtes à nouveau en ligne