La navette Atlantis enfin lancée, un Français à bord

(Radio France © France Info)

Les tornades qui se sont abattues sur le pays devraient normalement éviter la Floride. Atlantis décollera en fin de journée, pour livrer enfin le laboratoire européen à la Station spatiale internationale. A bord, un Français.

Tout est prêt. Le compte à rebours est déclenché, depuis lundi soir. Rien ne peut l'arrêter... Quoique. Il suffirait que la météo s'en mêle. Mais le risque est estimé à 5%. Seuls quelques orages isolés sont attendus sur la Floride, pas de tornades comme dans les Etats du Sud.

Si tout va bien donc, la navette Atlantis sera enfin lancée ce soir, à 20h45 heure française. Elle devait décoller le 9 décembre, déjà. Mais là, c'est une série de défaillances techniques qui s'en était mêlée. Des problèmes d'extinction des moteurs de la navette.
_ Cette fois, les problèmes techniques sont réglés.

La mission d'Atlantis est simple : livrer à la Station spatiale européenne son second laboratoire, le module européen Colombus. Un laboratoire qui permettra d'effectuer des centaines d'expériences chaque année, dans les domaines des biotechnologies, des matériaux, des fluides et de la médecine.

Sept astronautes sont du voyage, dont un Français. Une fois n'est pas coutume, Léopold Eyharts (lire encadré) restera ensuite quelque temps dans la Station spatiale internationale. Car c'est lui qui est en charge de Colombus.
_ Il devrait rentrer sur Terre lors de la mission de la navette Endeavour, en mars.

Guillaume Gaven avec agences