L'un des comptes Twitter de la chaîne américaine Fox News a été piraté lundi, annonçant l'assassinat de Barack Obama

Le compte de la chaîne Fox News sur l\'actualité politique est suivi par plus de 33.000 personnes
Le compte de la chaîne Fox News sur l'actualité politique est suivi par plus de 33.000 personnes (DR)

"Le Président Barack Obama a été assassiné, deux blessures par balle l'ont emporté. C'est un triste 4 Juillet [jour de la fête nationale, NDLR] pour l'Amérique", écrivait le tweet en question sur le compte @FoxNewsPolitics, suivi par plus de 33.000 personnes.

"Le Président Barack Obama a été assassiné, deux blessures par balle l'ont emporté. C'est un triste 4 Juillet [jour de la fête nationale, NDLR] pour l'Amérique", écrivait le tweet en question sur le compte @FoxNewsPolitics, suivi par plus de 33.000 personnes.





Lundi vers 16h, le compte @Foxnewspolitics était toujours bloqué et les six messages sur le vrai-faux décès du président américain étaient toujours présents. La chaîne s'est excusée à l'antenne mais n'avait pas encore supprimé les tweets.

L'acte a été revendiqué par le groupe "Script Kiddies", affirme le Huffington Post. "Script kiddies" signifie des "gamins qui utilisent des scripts". Autrement dit, des néophytes du hacking avec une connaissance faible de la sécurité informatique.

L'un des membres des Script Kiddies a été interviewé par le magazine en ligne Think. Il se déclare "proche des Anonymous", liant ce hack à l'opération , mouvement anti-sécuritaire lancé à l'initiative commune du groupe de pirates Anonymous et de .

Et le membre des Script Kiddies explique le choix de la cible, en l'occurence Fox News, chaîne détenue par Rupert Murdoch. "Fox a été choisi parce nous avons pensé que leur sécurité serait une plaisanterie, tout comme leurs reportages", indique-t-il.

Ci-dessous, les six messages postés par les hackers sur le compte Twitter @Foxnewspolitics :



L'année dernière, le compte Twitter de Barack Obama avait été piraté par un Auvergnat d'une vingtaine d'années, connu sur la toile sous le pseudonyme de "Hacker-Croll". Il avait également piraté le compte de la chanteuse Britney Spears. Il a été condamné ce mois-ci à cinq mois de prison avec sursis.