Gilles Jacquier, un journaliste expérimenté

Loïc de la Mornais - France 2

Gilles Jacquier, grand reporter de France 2, a été tué mercredi 11 janvier au matin dans la ville de Homs (ouest), en Syrie. Kosovo, Zaïre, Algérie, Afghanistan, révolutions arabes, il était au plus près des conflits depuis quinze ans.

Gilles Jacquier, grand reporter de France 2, a été tué mercredi 11 janvier au matin dans la ville de Homs (ouest), en Syrie. Le journaliste de 43 ans était doté d'un visa officiel des autorités du pays pour le magazine "Envoyé spécial".

Kosovo, Zaïre, Algérie , Afghanistan, révolutions arabes... Gilles Jacquier était un journaliste reporter d'images, de ces gens peu connus du grand public qui sont au plus près des scènes de conflit, depuis quinze ans.

Il a été plusieurs fois primé pour son travail. En 2003, il a reçu, avec le journaliste Bertrand Coq, le prix Albert-Londres audiovisuel pour un reportage sur la deuxième Intifada et l'opération Rempart menée par l'armée israélienne en avril 2002. Il avait également obtenu en 2009 le grand prix Jean-Louis Calderon du festival du scoop et du journalisme d'Angers pour son reportage Afghanistan : Ecole, le tableau noir.

Vous êtes à nouveau en ligne