Feu vert pour la plateforme vidéo Salto : France Télé, TF1 et M6 vont pouvoir faire le grand saut

Le siège du groupe France Télévisions, est situé dans le 15e arrondissement de Paris. 
Le siège du groupe France Télévisions, est situé dans le 15e arrondissement de Paris.  (NATHALIE GUYON / FRANCE TELEVISIONS)

Cette plateforme, qui fonctionnera sur abonnement et sans engagement, a pour ambition de concurrencer les géants américains Netflix et Amazon.

Salto verra bien le jour. Le projet de plateforme vidéo sur abonnement porté par France Télévisions, TF1 et M6 pour contrer les géants du streaming type Netflix, a reçu lundi 12 août le feu vert "sous conditions" de l'Autorité de la concurrence. Le lancement de l'offre commerciale est prévu au premier trimestre 2020.

Cette plateforme dite OTT – c'est-à-dire accessible via internet, sur ordinateur, tablette ou smartphone, ou sur certains téléviseurs, tout comme Netflix ou Prime Video d'Amazon – fonctionnera sur abonnement et sans engagement. Elle "permettra de retrouver tous les meilleurs programmes de télévision (le direct et le rattrapage), mais aussi de découvrir des programmes inédits", indique un communiqué des trois entreprises datant de juin 2018. 

Selon Le Monde, il devrait y avoir deux formules d'abonnement. L'offre basique, pour le direct et le replay, devrait se situer "entre 2 et 5 euros" et l'offre enrichie, pour accéder à des films, séries, documentaires, pourrait atteindre entre "7 et 8 euros".

Franceinfo est partenaire de la consultation "Comment les médias peuvent-ils améliorer la société ?" avec Make.org, Reporters d’Espoirs et plusieurs autres médias. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne